Un foyer de grippe aviaire dans la Manche

© Collection Watier/Maxppp
© Collection Watier/Maxppp

Un foyer de virus H5N8 vient d'être annoncé par la prefecture de la Manche cet après-midi. Il a été détecté dans la faune sauvage, près de la réserve naturelle du Domaine de Beauguillot.

Par D.F. avec AFP

Un foyer de virus H5N8, constitué de deux canards siffleurs trouvés morts sur le territoire de la commune de Sainte-Marie-du-Mont (50), a été confirmé le 22 décembre 2016, près de la réserve naturelle du domaine de Beauguillot.

Cette découverte entraîne la prise d’un arrêté préfectoral, en date du 23 décembre 2016, de contrôle temporaire dans une zone définie par un périmètre de 5 kilomètres autour du lieu de découverte des animaux.
Cinq communes sont concernées : Audouville-la-Hubert, Brévands, Brucheville, Saint-Martin de-Vareville et Sainte-Marie-du-Mont.

Obligation de signalement


Cet arrêté prévoit notamment le recensement par les maires des exploitations commerciales et non commerciales de volailles, une enquête épidémiologique des exploitations commerciales de la zone ainsi que diverses mesures de biosécurité imposées aux détenteurs de volailles destinées à prévenir le risque de diffusion de la maladie par contact avec la faune sauvage.

Il prévoit également l’obligation de signalement par les responsables d’exploitations de signes cliniques évocateurs de la maladie ou de cas de mortalité à la direction départementale de la protection des populations (DDPP).

© Google Maps
© Google Maps

sans aucun risque pour les humains


La France compte désormais 47 foyers de grippe aviaire dans des élevages de volaille du sud-ouest, contre 32 mardi dernier, le nombre de cas recensés dans la faune sauvage étant passé par ailleurs de 4 à 5, avec celui de la Manche, selon un nouveau décompte du ministère de l'Agriculture vendredi.

Selon la plateforme ESA d'épidémiologie en matière de santé animale en Europe, 13 pays européens, dont la France, sont touchés par le virus H5N8 véhiculé par les oiseaux-migrateurs.
Le nombre total de foyers et de cas notifiés, selon cette plateforme, est de 406, dont 245 au sein des oiseaux sauvages, 155 en élevage, et 6 au sein d'oiseaux en captivité. Le pays le plus touché pour l'élevage étant la Hongrie avec 120 foyers.

Ce virus circule continuellement depuis 2010 en Asie, avec quelques apparitions en Europe, mais "semble, après nouveau séquençage complet de son génome sans aucun risque pour les humains", conclut un récent rapport des European Disease Control and Prevention (ECDC).
 

Sur le même sujet

Maxime Mettot, syndicat alliance- normandie

Près de chez vous

Les + Lus