Le froid sans les hébergements

© France 3 Basse-Normandie
© France 3 Basse-Normandie

Dans le Calvados et l'Orne, les températures ont eu beaucoup de mal aujourd'hui à dépasser 1 degré. 5 dans la Manche. Pas suffisant pourtant pour déclencher le plan grand froid. Une situation qui inquiète l'association "Conscience humanitaire" qui vient en aide aux Sans Domicile Fixe.

Par David Frotté

Aucun plan grand froid n'a été lancé par l'Etat pour l'instant, le seuil de déclenchement se situant à -10° la nuit et - 5 le jour. Une situation incompréhensible pour les travailleurs sociaux qui accompagnent les sans-abris.

Surtout que la situation des sans-abris sur Cherbourg s'est agravée depuis la fermeture, il y a 3 ans, du centre Levallois, un hébergement de nuit dans lequel les chiens étaient acceptés.
Un nouveau local pour accueillir les sdf est en projet, près du parking Gambetta. Mais son ouverture,en attendant les financements de l'Etat, ne devrait pas intervenir avant la fin de l'hiver.

Le 115 reste à l'écoute pour toute personne en difficulté qui se signalerait ou serait signalé par des passants.
La Normandie regroupe également de nombreuses associations caritatives, qui apportent leur soutien aux personnes qui rencontrent des problèmes pour se loger, se nourrir ou se vêtir.

Lundi, la préfecture de Seine-Maritime a annoncé le déclenchement du niveau de vigilance "temps froid". En clair : des places d'hébergement supplémentaires sont mises à disposition à Rouen, au Havre, à Dieppe et à Elbeuf.

Le reportage de Sylvain Rouil et Suzana Nevenkic, avec les interviews de :
_ William, 55 ans, sans-abri
_ Julien Collas, membre de l'association "conscience humanitaire"
_ Sophie, 28 ans, sans-abri

Inquietude SDF

 

Sur le même sujet

Les + Lus