• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Aux Pieux, comme partout en France, les Restos du Coeur lancent leur campagne d'hiver

L'an dernier, l'antenne des Restos du coeur aux Pieux a servi 3500 repas
L'an dernier, l'antenne des Restos du coeur aux Pieux a servi 3500 repas

L'association créée par Coluche a lancé ce lundi 30 novembre sa 31e campagne d'hiver.  Dans le département de la Manche, les Restos du coeur comptent 2600 familles bénéficiaires. L'antenne des Pieux existe depuis une dizaine d'années.

Par CM, EF et AFP

30 ans après leur création, les Restos du coeur sont encore là et lancent cette semaine leur 31e campagne d'hiver. Les besoins semblent n'avoir jamais été aussi criants. L'association prévoit ainsi de distribuer au moins 128 millions de repas jusqu'à mars à près d'un million de personnes. Lors de la campagne 2013-2014, un triste record avait été atteint: celui du million de bénéficiaires. L'an dernier, ce sont 950 000 personnes qui avaient bénéficié de l'aide des Restos.

Dans la Manche, 2600 familles sont concernées soit environs 6200 personnes (et 20 000 pour toute la Basse-Normandie). Dans le nord du départment, l'antenne des Pieux existe depuis dix ans. Elle vient en aide à une vingtaine de personnes. Le nombre de bénéficiaires n'a pas évolué depuis la création de cette antenne dans le Cotentin. "C'est vraiment une aide ponctuelle pour que ces personnes réintègrent la vie professionnelle et la vie sociale, ce n'est pas pour pérenniser leur situation en tant que personne accueillie", explique Bernard Leveillé, bénévole à l'antenne des Pieux, "50% des personnes ne reviennent pas d'une année sur l'autre". L'an dernier, cette antenne a servi 3500 repas. 

Reportage de Elise Ferret et Claude Leloche
Intervenants:
- Adrienne, bénéficiaire des Restos du coeur
- Raphael, bénéficiaire des Restos du coeur
- Thérèse Hélie, responsable de l'antenne des Pieux des Restos du coeur
- Bernard Leveillé, bénévole à l'antenne des Pieux

Les Restos du Coeur lancent leur 31e campagne d'hiver : exemple aux Pieux

Pour mener leur action, les Restos s'appuient sur leur 69 200 bénévoles. "Mais plus on avance, moins il devient facile de s'engager, parce qu'il y a des contraintes administratives, des règlements. On peine à recruter les plus jeunes et les actifs, et à trouver des bénévoles qui acceptent de prendre des responsabilités", déplorait récemment Olivier Berteh, le président des Restos auprès de l'AFP, demandant aux pouvoirs publics des mesures pour encourager et faciliter le bénévolat et "simplifier la vie associative".

Avec plus de 93 millions d'euros en 2014-2015, les dons et legs représentent toujours près de la moitié des ressources de l'association, qui s'appuie également sur les recettes générées par les concerts des Enfoirés et les subventions. Elle recherche aussi de nouvelles ressources, notamment des dons en nature, qui permettent également de lutter contre le gaspillage alimentaire.

Sur le même sujet

Le coup de gueule des pompiers de Rouen

Les + Lus