Un accident nucléaire majeur simulé à Cherbourg le 28 janvier prochain

Publié le Mis à jour le
Écrit par F3Normandie

Un exercice de sécurité nucléaire de grande ampleur doit avoir lieu le 28 janvier prochain sur le port militaire de Cherbourg. Les civils sont invités à y participer.

Le scénario a tout d'un film catastrophe: un incident est signalé dans la chaufferie d'un sous-marin nucléaire d'attaque stationné dans la base navale du port militaire de Cherbourg. A proximité, compte tenu de l'environnement urbain, des dizaines de milliers de personnes susceptibles d'être atteintes si la situation échappe au contrôle des autorités. C'est la raison pour laquelle, cet exercice de sécurité nucléaire de grand ampleur, le premier depuis 2012 à Cherbourg, associe les civils.



Pour la première fois, 34 établissements scolaires des environs, de la maternelle à l'IUT, vont participer à cet exercice. En février 2014, l'état a édité un plan qui élargit le champ de protection autour des sites nucléaires. Les populations civiles doivent être obligatoirement informées et associées à la prévention. Le plan particulier d'intervention prévoit des mesures de protection sur un rayon de 2 km. Des sirènes vont retentir et des messages seront diffusés à la radio.



Cet exercice a bien évidement également pour but de tester la coordination des services de l'Etat. Ce jeudi 28 janvier, ce sont près de 2000 personnes (personnels de la base, pompiers, forces de l'ordre, préfecture) qui seront mobilisés.



Reportage de Elise Ferret, Sylvain Rouil, Claude Leloche et Sylvie Drouin

Intervenants:

- Benoit Duchenet, capitaine de vaisseau

- Olivier Marmion, directeur de cabinet du préfet de la Manche



 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité