• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Flamanville dit non à la commune nouvelle des Pieux

Jacques Lepetit, maire des Pieux et président de la communauté de communes, ce dimanche soir à l'issue du dépouillement du référundum sur la création de la commune nouvelle / © S.Rouil
Jacques Lepetit, maire des Pieux et président de la communauté de communes, ce dimanche soir à l'issue du dépouillement du référundum sur la création de la commune nouvelle / © S.Rouil

Les habitants de 15 communes étaient amenées ce dimanche à se prononcer par référundum sur la création d'une commune nouvelle des Pieux. L'une d'entre elle a massivement exprimé son refus à ce projet.

Par CM et SR

Il n'y aura pas de commune nouvelle des Pieux dans le Cotentin. Et pourtant, le projet a recueilli 80,6% de voix en sa faveur ce dimanche 6 novembre lors du référundum organisé dans le Cotentin. Mais sur les 15 communes consultées, l'une d'entre elle a massivement exprimé son opposition: à Flamanville, le projet de commune nouvelle a recuilli 640 voix contre pour 155 pour.

Ce refus condamne la commune nouvelle à 15. Dans les 14 autres communes, le oui l'avait pourtant emporté, contrairement à l'avis exprimé par certains conseils municipaux (4 communes avaient exprimé leur opposition avant la tenue du scrutin).

Le maire des Pieux et président de la communauté de communes, Jacques Lepetit, favorble à ce projet de fusion, n'a pas caché sa déception. "Le "Non" de Flamanville condamne la création de la commune nouvelle à l'échelle des 15 communes de notre territoire. Ce qui veut dire que la communauté de communes dans son ensemble à partir du 1er janvier part dans sa globalité à l'agglomération.", a-t-il déclaré à nos confrères de la Manche libre.

Les résultats du référundum du 6 novembre

© S.Rouil
© S.Rouil

 

Sur le même sujet

Les rats dans les rues de Rouen

Les + Lus