• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Portrait de Didier Anger, anti-nucléaire convaincu

C'est un écologiste de la première heure. Didier Anger, figure anti-nucléaire du Cotentin vient de publier "L'EPR, un désastre en cours". Le réacteur de nouvelle génération se construit à quelques kilomètres de chez lui. Rencontre...

Par S.Potay /L.A

C'est une mutation de l'éducation nationale qui a conduit Didier Anger sur les falaises de Flamanville. Plus de 3 trois décennies plus tard, le paysage a changé, l'homme a vieilli. Deux réacteurs ont poussé et le troisième, l'EPR , tente d'exister au forceps. Mais le militant antinucléaire est toujours là sur sa colline. Il demeure en lutte comme avant. Contre le pouvoir, tous les pouvoirs. Pour Didier Anger, la France est une nucléocratie et L'EPR est son dernier bébé. Un désastre en cours dit-il. Au fil d'une centraine de page, il décortique par le menu ce chantier pharaonique. Approche politiquement totalement incorrect, pensée hautement subversive pour dénoncer ce qui pour lui est une aberration technologique...un gouffre financier, un danger pour les citoyens.

Début octobre, Didier Anger sera à la manœuvre pour une grande manifestation antinucléaire qui aura lieu si le ministère de l'Intérieur l'autorise. Son but : informer et médiatiser contre cet EPR, car a-t-il coutume de dire, on ne naît pas anti-nuclaire, on le devient.
Didier Anger, militant anti-nucléaire



A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus