• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Législatives: Manche 4 à l'heure de la transition politique et énergétique ?

Blaise Mistler (LREM), Valérie Varenne (La gauche debout), Sonia Krimi (Majorité présidentielle), Sophie Guyon (LR), Arnaud Catherine (PS), Yvonne Pecoraro (La France Insoumise) et Jean-Jacques Noël (FN) sont candidats dans la quatrième circonscription de la Manche
Blaise Mistler (LREM), Valérie Varenne (La gauche debout), Sonia Krimi (Majorité présidentielle), Sophie Guyon (LR), Arnaud Catherine (PS), Yvonne Pecoraro (La France Insoumise) et Jean-Jacques Noël (FN) sont candidats dans la quatrième circonscription de la Manche

Dans la quatrième circonscription de la Manche, le fief de Bernard Cazeneuve, les jeux sont ouverts: les divisions ne sont pas que politiques mais portent aussi sur la question énergétique sur ces terres où le nucléaire constitue un important bassin d'emploi.

Par CM et SR

La quatrième circonscription de la Manche recouvre le Nord-Cotentin et compte 122 000 habitants répartis sur 70 communes. C'est le fief politique de l'ancien député-maire de Cherbourg, le socialiste Bernard Cazeneuve. Ce dernier a laissé la place en 2012 à Geneviève Gosselin-Fleury (également PS) quand il est entré au gouvernement (comme ministre des affaires européennes). C'est aussi l'une des régions les plus nucléarisées de France tout en servant de lieu d'expérimentation pour les énergies renouvelables.

Présentation de la quatrième circonscription de la Manche

Législatives 2017: Présentation de la quatrième circonscription de la Manche


Les candidats dans la 4e circonscription de la Manche  (Cantons de : Beaumont-Hague, Cherbourg Nord-Ouest, Cherbourg Sud-Est, Cherbourg-Octeville Sud-Ouest, Equeurdreville-Hainneville, Quettehou, Saint-Pierre-Eglise, Tourlaville) :
  • Jean-Sébastien Hederer (Europe Ecologie - Les Verts)
  • Abdelkader Benramdane (Lutte Ouvrière)
  • Stanislas Guérin (Nous Citoyens)
  • Sonia Krimi, Majorité présidentielle (non rattachée)
  • Jean-Jacques Noël (Front National)
  • Yvonne Pécoraro (La France Insoumise)
  • Odile Drougard (Le Parti de la France pas d’islamisation - Union des patriotes)
  • Valérie Varenne (Front de Gauche)
  • Marc Blin (Union Populaire Républicaine)
  • Arnaud Catherine (Parti Socialiste)
  • Sylvie Dhiver (Parti Chrétien-Démocrate)
  • Sophie Guyon (Les Républicains)
  • Blaise Mister (La République En Marche)

Dans cette circonscription longtemps acquise au PS, c'est le patron des socialistes dans la Manche, Arnaud Catherine, qui brigue la succession de Bernard Cazeneuve et Geneviève Gosselin-Fleury. Néanmoins, un nouveau venu sur l'échiquier politique pourrait venir bouleverser la donne. A l'élection présidentielle, Emmanuel Macron est arrivé très largement en tête. Mais pour Arnaud Catherine, il s'agit d'un autre scrutin: "Aujourd'hui, il faut revenir à nos fondamentaux, il va falloir aussi que les uns et les autres comprennent qu'on peut voter pour son coeur". 

Le candidat socialiste pourrait bénéficier des divisions du tout jeune mouvement En marche. Sonia Krimi, favorites des militants de terrain, n'a pas été investie. Elle participera quand même à la bataille sous l'étiquette "Majorité présidentielle", soutenue par une majorité de "marcheurs" du Cotentin face au candidat "officiel", le Juppéiste Blaise Mistler.


Mais La République en Marche n'est pas seule à souffrir de divisions. A gauche de l'échiquier politique, la question énergétique, et plus particulièrement celle du nucléaire, fait débat. La France insoumise estime ainsi que la loi de transition énergétique (qui vise à porter la part du nucléaire à 50% d'ici 2025) est très insuffisante. "On ne va pas continuellement dire: il faut un mix énergétique. A un moment donne, il faut prendre des décisions. On va sortir du nucléaire", déclare Yvonne Pecoraro, candidate de La France insoumise. "Si vous allez à la sortie de Flamanville ou d'Areva, les salariés seront inquiets si vous leur dites: demain, le nucléaire c'est fini en France", rétorque Valérie Varenne, candidate estampillée "La gauche debout". 

La droite contre la loi de transition énergétique

Si Marcheurs et Socialistes adhèrent à la loi de transition énergétique, à droite on y est farouchement opposé. Pour Sophie Guyon (LR), avec cette loi c'est l'avenir de l'usine de la Hague qui est en jeu, "une menace pour des milliers d'emplois".  Au Front national, ce sont les projets d'énergie renouvelable, notamment les éoliennes avec la future usine de pales à Cherbougr, qui ne convainquent pas. "C'est une énergie dépassée. aux Etats-Unis, il y a 20 000 éoliennes qui sont à l'abandon aux Etats-Unis", affirme le candidat frontiste Jean-Jacques Noël.


Reportage de Sylvain Rouil, Patrick Mertz et Joséphine Minfir
Intervenants:
- Arnaud Catherine, Parti socialiste
- Blaise Mistler, La République en marche
- Sonia Krimi, Majorité présidentielle
- Yvonne Pecoraro, La France insoumise
- Valérie Varenne, La gauche debout
- Sophie Guyon, Les Républicains
- Jean-Jacques Noël, Front National

Législatives: Manche 4 à l'heure de la transition politique et énergétique ?

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le Havre / Fise Xperience 2018

Les + Lus