Un Normand s'attaque aux vagues de l'autre bout du monde

© vimeo Alex Grand-Guillot
© vimeo Alex Grand-Guillot

Alexandre Grand-Guillot veut participer pour la première fois à l'ensemble du circuit coupe du monde de windsurf. Le Cherbourgeois est actuellement en pleine préparation physique... et financière !

Par David Frotté

Il se prépare à effectuer le grand saut dans le monde professionnel. Dans quelques jours, Alexandre Grand-Guillot s'envolera pour un mois d'entraînement en Afrique du Sud.

Tout sauf du tourisme. Là-bas, de grosses conditions de vagues et de vent l'attendent, beaucoup plus régulières et sûres qu'en Normandie. "Ici, dans le Nord-Cotentin, on peut avoir de très bons jours mais aller à l'eau un jour sur trois ne suffit pas."
Tout est donc en place pour bien préparer le Cherbourgeois à entrer dans le grand bain de la coupe du monde de windsurf, sa première année complète normalement, où il devrait participer à toutes les étapes du PWA tour. Les meilleurs windsurfers de la planète s'y affronteront à partir d'avril

Mais pour ça, il a dû devenir chef d'entreprise: chercher des sponsors, lancer une campagne de financement participatif, et même monter une société pour conseiller les entreprises sponsors à défiscaliser au mieux leur soutien.


Troisième de la coupe du monde junior l'an dernier à Tenerife (Espagne), il doit maintenant passer un cap, celui du monde professionnel.

Pour ne rien négliger, il s'est offert cet hiver l'aide d'un préparateur physique. rien n'est laissé au hasard dans ses exercices, même apprendre à chuter ! Avec des sauts spectaculaires à 8 ou 10 mètres de hauteur, la blessure est un risque quotidien.

Le reportage de Sylvain Rouil et David Frotté, avec les interviews de :
_ Alexandre Grand-Guillot, windsurfer
_ Tristan Griffin, préparateur physique d'Alexandre

Windsurf Grand-Guillot


En avril dernier, notre émission C sport lui avait consacré un dossier, pour découvrir ce jeune de 19 ans aujourd'hui, l'un des grands espoirs mondiaux en windsurf.
Le Manchois a découvert cet univers de la glisse à l'âge de 9 ans, avec son père, à Urville-Nacqueville (50). Depuis qu'il a passé son bac l'an dernier, il veut se consacrer à son rêve de gosse.

C sport Windsurf

 

Sur le même sujet

Les + Lus