Le pop-corn made in Normandie séduit Mickey et Astérix !

L'entreprise manchoise Finger foods vend sa production au parc Disney
L'entreprise manchoise Finger foods vend sa production au parc Disney

Cette semaine, C Normand vous emmène à La-Haye-du-Puits découvrir l'entreprise Finger Foods. Ce fabriquant de pop-corn et de barbe à papa fournit les plus grands parcs d'attractions européens, notamment Disney et Astérix.

Par C Normand

L'économie, la rédaction de France 3 Normandie en parle tous les jours dans vos éditions régionales. Elle participe au dynamisme d'une région. C Normand, notre rendez-vous économique hebdomadaire, vous propose de découvrir chaque lundi une entreprise bas-normande, son histoire, son activité et son savoir-faire.

Cette semaine, C Normand vous emmène dans la Manche, à La-Haye-du-Puits, découvrir l'entreprise Finger Foods. Cette société, créée il y a 25 ans,  emploie 12 salariés et produit chaque année 200 tonnes de pop-corn et 500 000 pots de barbe à papa. Elle compte parmi ses clients les plus grands parcs d'attraction européens, notamment Disneyland Paris et le parc Astérix.

En 25 ans, la sociéé manchoise a connu des hauts et des bas. Actuellement elle doit faire face aux conséquences indirectes des attentats de Paris qui ont impacté négativement la fréquentation des parc d'attractions, "une clientèle très importante chez nous puisque nous sommes leaders sur ce marché", explique le patron, Stéphane Capelli. La solution: aller chercher d'autres marchés, notamment en Espagne. 

Futur leader mondial de la barbe à papa ?


Mais l'optimisme reste de rigueur chez Finger Foods. "On est convaincu depuis le début que le pop-corn est un produit sur lequel il y a enocre beaucoup de choses à faire, que le marché français reste à construire et c'est pour ça qu'on continue et qu'on persiste". Preuve de cette foi en son produit, l'entreprise de La-Haye-du-Puits va remplacer ses machines cette année et se lancer sur le marché avec sa propre marque "qui va résumer le savoir-faire de l'entreprise depuis 25 ans", avec notamment une gamme labellisée bio .

Autre marché sur lequel Finger Foods est présent, celui de la barbe à papa. Jusqu'à présent, la fabrication de ce produit était artisanale. Là aussi, l'entreprise va mettre en place une nouvelle machine. elle permettra de mécaniser la production et de multiplier la productivité par 4, sans supprimer d'emploi, assure la patron, qui ambitionne de devneir le leader mondial de ce secteur.


Un numéro de C Normand préparé par Stéphanie Lemaire, Emilien David, Franck Leroy et Emilie Desramé
Intervenants:
- Stéphane Capelli, directeur de Finger foods

C Normand: Finger Foods

 

Sur le même sujet

Des haies utiles à la faune et aux chasseurs

Près de chez vous

Les + Lus