Emilio Corfa, le roi du bal, fête ses 70 ans

Emilio Corfa sur scène, octobre 2013 / © LQ, France 3 Basse-Normandie
Emilio Corfa sur scène, octobre 2013 / © LQ, France 3 Basse-Normandie

C'est une figure, un monument de l'accordéon. Le Manchot Emilio Corfa continue de faire danser dans les bals musette. Il fête ses 70 ans et nous, on a envie d'écouter un petit air d'accordéon. 

Par Stéphanie Potay

Emilio Corfa, l'accordéonniste du Sud-Manche, fête aujourd'hui ses 70 ans et plus de 50 ans de carrière musicale. Avec son orchestre, il se produit toute l'année dans des bals et des thés dansants, en Normandie et au delà.
Emilio est toujours populaire, et son activité ne connaît pas la crise.
Alors qu'est-ce qui fait qu'il est aujourd'hui encore "le roi du bal" ? En 2013, une de nos équipes l'avait suivi  dans les coulisses d'une soirée dansante à Saint-Hilaire-du-Harcouët dans la Manche.

 

Reportage L. Quembre, A.Chorin, D. Haribou (Interviewés : Emilio Corfa, Marc Salinas, Président du SHVL football, Pierrot Friaut, musicien et Rénald Heslouin, musicien)

Une carrière à la force des doigts

Petit, Emilio s'appelait Louis Orvain, né en 1947 dans une famille de commerçants de Saint-Hilaire-du-Harcouët (50) . Des difficultés financières obligent les Orvain à placer le petit  Louis à l'assistance publique de 7 à 9 ans, dans une famille d'accueil. 
Emilio Corfa revient sur sa carrière, octobre 2013


Dans les années 1960, Louis pose les gaules à Granville et c'est là que ça commence. Il est aide-laboratoire dans un lycée mais aussi batteur dans un groupe. En 1964 , Louis est embauché dans l'orchestre Titi Bedfer, des cadors du bal musette de l'époque. Où il apprend l'accordéon. Il a 23 ans. Et se lançe. Louis devient Emilio et comme à l'époque, les orchestres italiens ont la côte, il s'appellera Corfa. Le succès, les premières parties, la période phare de l'accordéon. Jusqu'à ce que, les disco-mobiles raflent la mise dans les salles des fêtes.  Emilio Corfa tient la corde, aujourd'hui, il a plus de 4000 galas à son actif et une bonne dizaine de CD...Il vit toujours en Normandie, au Mesnil-Garnier.
"Destination Chausey", d'Emilio Corfa, et "Santiano", d'Hugues Aufray
Saint-Hilaire-du-Harcouët, 26 octobre 2013

 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus