Cet article date de plus de 4 ans

Migrants en Normandie: objectif 813 migrants accueillis d'ici fin 2016?

Dans le Figaro, un schéma de mobilisation de places d'hébergement sur l'ensemble du territoire pour pourvoir à l'hébergement des migrants de la "jungle" de Calais vient d'être publié. Selon cette source, 813 migrants devraient être accueillis dans notre région. 
© France 3 Normandie

" Il faudra que sur les territoires de France chacun accepte de prendre un peu de sa part pour que le drame humanitaire à Calais s'arrête" déclarait le ministre de l'Intérieur lors de sa visite à Calais le 7 septembre. On en sait un peu plus aujourd'hui. Selon  un article du Figaro, on apprend qu'avant fin 2016, les préfets devraient avoir trouvé 12 000 places d'hébergements pour les personnes censées être évacuées. Pas un scoop en soit puisque depuis des mois, l'Etat travaille sur cette question.  La répartition par région après évacuation progressive des camps est mëme dévoilée?  Pour la Normandie, l'objectif  affiché serait de 813 places. Il y aurait 663 places à créer puisque 150 existent déjà. Contacté par nos soins, le ministère de l'Interieur a indiqué que les lieux seront connus en temps et en heure. La répartition dans l'Hexagone dépend du " critère démographique pondéré par les efforts faits par chaque région". Dans le Figaro, on apprend que " la note aux préfets se veut sans équivoque: la liste devra au préalable être remontée sans que soit au préalable recherché l'accord avec les élus locaux".  Le ministre de l'intérieur avait indiqué le 7 septembre lors d'un colloque pour les 60 ans d'Adoma (ex-Sonacotra, chargée du logement des travailleurs immigrés mais aussi de l'hébergement des demandeurs d'asile):  "Je ne veux pas, comme cela a pu se passer il y à quelques années à Sangatte, que l'on procède à l'éparpillement d'hommes et de femmes en situation précaire sur le territoire national, et plus particulièrement sur les côtes septentrionales, sans aucune solution d'hébergement". 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société immigration région normandie politique