Depuis 20 ans, SOS Médecins décroche son téléphone depuis Cherbourg

A Cherbourg, le centre SOS Médecins reçoit des appels de toute la France
A Cherbourg, le centre SOS Médecins reçoit des appels de toute la France

C'est un centre unique en France. Depuis 20 ans, plusieurs associations de SOS médecins se sont associées pour créer un centre d'appels téléphoniques et de régulation. Installé dans le quartier des Provinces à Cherbourg, il reçoit plus de 500 000 appels par an de toute la France.

Par CM et LA

Pas toujours facile de trouver un médecin disponible les weekends, jours fériés ou la nuit. Depuis 1966, une autre solution que les urgences de l'hôpital existe. A la fin des années 60, un généraliste parisien décide de lancer une sorte de SOS dépannage pour les ^tres humains. Cinquante ans plus tard, le réseau SOS Médecins regroupe une soixantaine d'associations réparties dans toute la France (Métropole et Outre-Mer), dont trois en Normandie (Cherbourg, Caen, Rouen), et reçoit près de 4 millions d'appels.

Une bonne partie des ces appels est reçue dans le Nord-Cotentin. Depuis 20 ans, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, dans le quartier des Provinces, à Cherbourg, des assistants régulateurs décrochent leur téléphone pour répondre aux appels au secours de malades de toute la France, de Cherbourg, Rouen mais aussi de Dijon ou même de Cannes.

Lever la pression chez le patient

Ils sont un peu l'oreille et la voix de Sos Médecins . "On rassure des personnes qui peuvent être paniquées, on gère des urgences, c'est nous qui déterminons en gros si on envoie un médecin en urgence. C'est ça qui est gratifiant, on se sent utile", explique Sloane, assistante régulatrice. "C'est la porte d'entrée, c'est ce qui permet de lever la pression chez le patient qui appelle et qui permet ensuite au médecin, qui va intervenir, d'avoir un certain nombre de renseignements", indique le docteur Frédéric Bastian, le fondateur de Sos Médecins Cherbourg.

Le centre SOS Médecins de Cherbourg reçoit chaque année 500 000 appels. Il emploie aujourd'hui 35 personnes. Une de nos équipes est allée à la rencontre de ces travailleurs de l'ombre.

Reportage de Laïla Agorram et Suzana Nevenkic
Intervenants:
- Valérie, assistante régulatrice depuis 20 ans
- Sloane, assistante régulatrice depuis 2 mois
- Corinne, demandeur d'emploi en formation
- Dr Frédéric Bastian, médecin, fondateur de SOS Médecins Cherbourg

 

Sur le même sujet

A Evreux un festival du film d'éducation

Près de chez vous

Les + Lus