Après la tempête Ophélia, des Normands partent en Irlande pour rétablir le courant

16 agents des cinq départements normands sont partis en Irlande aider à remettre d'applomb le réseau électrique
16 agents des cinq départements normands sont partis en Irlande aider à remettre d'applomb le réseau électrique

16 agents ENEDIS des cinq départements normands ont embarqué ce jeudi soir de Cherbourg pour l'Irlande. Ils vont aidé leurs homologues iralndais à réparer le réseau électrique, fortement endommagé par la tempête Ophélia.

Par CM

C'est un peu la force spéciale du gestionnaire du réseau électrique français. Nom de code: FIRE, pour Force d'intervention rapide électricité, 2500 agents volontaires d'Enedis formés aux situations de crise. Ils sont bien évidemment mobilisables en France mais peuvent aussi intervenir à l'étranger, comme c'est le cas aujourd'hui en Irlande, où la tempête Ophélia a privé 400 000 foyers d'électricité.

Le gestionnaire du réseau électrique irlandais a justement lancé un appel à l'aide à ses homologues du continent."Il y a une vraie solidarité entre distributeurs européens", explique François-Xavier de Boutray, délégué territorial ENEDIS Manche, "En 1999, lors de la très grosse tempête qui a frappé la France, plusieurs pays européens avaient envoyé des équipes nous aider à réparer le réseau. Il est donc tout à fait normal de répondre à cet appel au secours".

Ce jeudi soir, 16 agents d'Enedis issus des cinq départements normands ont embarqué de Cherbourg à bord du ferry pour gagner l'Irlande, la région de Cork plus précisément. Ils vont y rester au moins une dizaine de jours. Qui ne seront pas de tout repos. "On va dans un milieu où tout est par terre, donc ça veut dire qu'il y a plein de risques et de dangers cachés", explique Dominique Le Dret, ingénieur sécurité ENEDIS.

Reportage de Sylvain Rouil et Morgane Tregouet
Intervenants :
- François-Xavier de Boutray, délégué territorial ENEDIS Manche
- Dominique Le Dret, ingénieur sécurité ENEDIS

Des Normands partent en Irlande rétablir le courant
Une vingtaine d'agents ENEDIS ont quitté Cherbourg hier pour venir en aide aux Irlandais. La tempête Ophélia a mis à mal le réseau électrique, privant des milliers de foyers de courant. - S.Rouil/M.Tregouet

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Bolbec : mise en examen pour meurtre d'un habitant

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne