• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Des botanistes de la France entière viennent admirer un joyau cherbourgeois

Le jardin Favier, est unique en France. Longtemps fermé au public, il peut désormais être visité le dimanche
Le jardin Favier, est unique en France. Longtemps fermé au public, il peut désormais être visité le dimanche

Situé sur les hauteurs de Cherbourg et créé au XIXe siècle, le jardin Favier connait une véritable renaissance depuis quelques années grâce à une association de passionnés. Preuve de ce renouveau, la visite ce lundi d'une délégation des parcs et jardins de France. 

Par CM et SR

C'est un jardin monde, où tous les continents sont représentés. Des milliers d'espèces, dont une cinquantaine rien que pour les eucalyptus, qui pour certaines s'épanouissent ici depuis près de 150 ans, et nul part ailleurs. "Les espèces présentes ici sont uniques de par leur rareté dans les collections françaises mais aussi par leurs tailles qui dépassent largement  tout ce qu'on peut connaître ailleurs", explique le botaniste Franklin Picard. Et pourtant, ce joyau botanique créé en 1869 par la famille Favier sur un ancien vignoble, sur les hauteurs de Cherbourg, a longtemps été laissé à l'abandon.
 

Malgré le classement en 1978 d'une partie du parc de la Roche-Fauconnière (4 hectares sur 7), la jardin Favier a été livré à lui même durant deux décennies. Mais la nature ne manque pas de ressources : 4 500 espèces sur 7 000 ont perduré avant que l'homme ne daigne de nouveau s'occuper d'elles. En 2017, la ville de Cherbourg a décidé de faire revivre ce jardin avec l'aide de l'association La Cité des Plantes. Deux ans plus tard, le jardin accueille des invités prestigieux. Une délégation de l'association des parc s et jardins de France a fait le déplacement dans le Cotentin pour découvrir ce joyau unique.
 
Des botanistes de la France entière viennent admirer un joyau cherbourgeois
Reportage de Sylvain Rouil et Marine Guigné

Et visiblement, ces botanistes venus de toute la France sont tombés sous le charme. "C'est tout à fait exceptionnel dans le nord de la France, ou alors ce sont des arbres qu'on ne peut pas trouver en France", explique Emmanuel Droz, membre de l'association des parcs et jardins de France, "ici, on a un climat qui est très proche de la Tasmanie, de certaines zones de la Nouvelle-Zélande". Allié à la passion de quelques bénévoles, le climat tempéré constitue le terreau idéal pour faire renaître l'un des plus beaux jardins de France, logntmeps fermé au public et qu'il est désormais possible de découvrir le dimanche lors de visites guidées organisées par La cité des plantes
 

Sur le même sujet

Météo du vendredi 12 juillet

Les + Lus