• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

À Cherbourg, un joli pactole cherche son propriétaire

Des centaines d'euros ont été trouvés sur la plage et ramenés au commissariat de Cherbourg. / © Patrick Lefevre/BELPRESS.
Des centaines d'euros ont été trouvés sur la plage et ramenés au commissariat de Cherbourg. / © Patrick Lefevre/BELPRESS.

Voici un appel à témoin quelque peu inhabituel. Le commissariat de Cherbourg-en-Cotentin (Manche) a indiqué ce mardi 26 mars détenir une somme importante trouvée sur la plage et chercher son propriétaire.

Par Raphaëlle Besançon.

Plusieurs centaines d'euros et des documents non nominatifs. Voilà ce qu'un homme est venu apporter, en octobre 2018, au commissariat de Cherbourg-en-Cotentin. 

Il a trouvé cette somme sur la plage de Collignon, à Tourlaville. 

"On dit souvent que les gens sont malveillants, mais ce genre de comportement redonne foi en l'humanité, sourit le commandant Le Danois du commissariat de Cherbourg-en-Cotentin. Il y a encore des gens honnêtes."

Devant l'importance de la somme, le commissariat a préféré la garder et ne pas la confier au service des objets trouvés de la mairie, comme c'est le cas habituellement.

Police assaillie

Ce mardi 26 mars, le commissariat a décidé de lancer un appel à témoin.

"On veut donner au propriétaire la chance de retrouver son argent, poursuit le commandant. On a réagi un peu tard. On pensait qu'il se manifesterait de lui-même. Il a dû penser qu'il ne reverrait jamais ses billets."

Avec cet appel à témoin, beaucoup de personnes risquent de se manifester. "On fera vite le tri, rassure le commandant Le Danois. Nous n'avons pas communiqué les détails de ce que nous avons trouvé volontairement. Seul le propriétaire pourra décrire précisément ce qu'il a perdu."

Que va-t-il devenir ?

Lorsque quelqu'un trouve un trésor qui ne lui appartient pas, trois années sont laissées au propriétaire pour se manifester. Après quoi, la somme revient à l'inventeur, soit la personne qui a trouvé le trésor.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Festival de Pâques de Deauville : l'interview d'Yves Petit de Voize, son directeur

Les + Lus