Cherbourg : un marin sauvé par hélicoptère en pleine tempête Eleanor

Hélicoptère Caïman
Hélicoptère Caïman

Un marin qui avait lancé un appel de détresse dans la zone du dispositif de séparation du trafic (DST) des Casquets a été secouru cette nuit par hélicoptère, en pleine tempête Eleanor. Le plongeur de la Marine nationale a récupéré le skipper après 35 minutes dans l'eau.

Par L.A

35 minutes à l'eau pour hélitreuiller le marin

Un plongeur de la Marine arrivé par hélicoptère a rejoint le voilier pour recupérer le skipper. Après être restés près de 35 minutes à l'eau, le plongeur de bord et le marin ont pu être hélitreuillés, malgré des vents très forts.

C'est un navire de commerce qui a reçu l'appel de détresse mardi 2 janvier 2018, vers 19h40. Le Pictor J., était situé alors en voie montante du Dispositif de Séparation du Trafic (DST) des Casquets. La communication étant impossible avec le voilier, le navire de commerce est resté à hauteur pour faire office de relai radio. Il a également servi de brise-vent, brise-vague, durant l'opération de sauvetage.

Un hélicoptère Caïman Marine de la Marine nationale, stationné à Maupertus (50) est arrivé pour porter assistance au voilier. Les opérations de sauvetage se sont avérées complexes, rendues dangereuses par des conditions météo très défavorables : une mer 5 à 6 , grande houle (creux supérieurs à 7 mètres) et un vent d'Ouest de 50 nœuds (93 km/h).

A 22 heures, le skipper choqué et en état d'hypothermie modérée à sévère, a été pris en charge par les pompiers du Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS) 50 au port de Cherbourg afin d'être transporté vers l'hôpital de Cherbourg.

Le bateau aux voiles déchirées dérive vers l'est

Le voilier, dont les voiles déchirées sont à l'eau, a entamé une dérive vers l'Est au sud du rail de navigation des Casquets.

Un Avis Urgent aux Navigateurs (AVURNAV) a été émis par la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord afin d'alerter les navigateurs du risque pour la navigation que présente la dérive du voilier. Malgré plusieurs tentatives, le CROSS n'est toujours pas parvenu à le relocaliser.

La Préfecture maritime recommande fortement de reporter toutes sorties en mer vues les conditions météorologiques dangereuses pour les jours à venir. 

Sur le même sujet

Esprit créateur(s), une expo à Bayeux et Lisieux où se mêlent religion et haute couture

Les + Lus