A Cherbourg, la Police aux frontières reproche à Emmaüs sa solidarité

Muriel Hamard, responsable d'Emmaüs à Cherbourg, devant les compagnons du Cotentin
Muriel Hamard, responsable d'Emmaüs à Cherbourg, devant les compagnons du Cotentin

La communauté Emmaüs du Cotentin est en émoi depuis que sa directrice, Muriel Hamard, a reçu une convocation de la PAF pour avoir accueilli deux sans-papiers.

Par CM et LA

"Je préfère très largement être poursuivi pour une question de papier que de mettre quelqu'un en danger".  Le 12 juin prochain, Muriel Hamard est convoquée dans les locaux de la Police aux frontières. La responsable d'Emmaüs à Cherbourg-en-Cotentin est soupçonnée d'aide au séjour irrégulier et emploi d'étrangers sans titre de séjour. "Il est impératif en France qu'on puisse aider TOUTE personne en difficulté, fusse-t-elle sans papier".

Un point de vue que ne partage pas la justice pour qui aider une personne en situation irrégulière est un délit, passible de cinq ans de prison et 30 000 euros d'amende. C'est un simple contrôle d'identité dans un train voilà un mois qui a déclenché cette affaire. Hamadou, sénégalais, et un autre de ses compagnons n'ont pas de papiers. Le premier travaille depuis deux ans au sein de la communauté.

Cette communauté est aujourd'hui choquée par cette histoire qui remet en cause sa philosophie. "On ne va pas chercher les étrangers, les ramener ici pour les faire travailler et les exploiter; c'est eux qui viennent frapper à la porte à un moment donné parce qu'ils se retrouvent dans une situation de crise; Les trois quarts dorment dans la rue, n'ont rien à manger. La solution c'est de venir frapper,  avoir un lit mais aussi pouvoir aider les autres. Et par le biais de cette aide qu'ils peuvent apporter, être aidés à leur tour. C'est ça Emmaüs", explique Mathieu, compagnon. La communauté cherbourgeoise est soutenue dans ce dossier par Emmaüs France.


Reportage de Laïla Agorram et Claude Leloche
Intervenants:
- Matthieu, compagnon Emmaüs
- Hamadou, compagnon Emmaüs menacé d'expulsion
- Muriel Hamard, responsable d'Emmaüs à Cherbourg-en-Cotentin

A Cherbourg, la Police aux frontières reproche à Emmaüs sa solidarité

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus