DCNS devient “Naval Group” pour être plus vendeur à l'international

Des salariés de DCNS à Cherbourg / © CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Des salariés de DCNS à Cherbourg / © CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Le constructeur naval DCNS, qui possède un site à Cherbourg, change de nom et de logo. Il faudra désormais l'appeler "Naval Group". Le coût de l'opération, censée permettre d'obtenir un rayonnement  international plus important, est estimé à 3 millions d'euros.

Par CM avec AFP

A Cherbourg, les salariés du constructeur naval disent toujours qu'ils travaillent à "l'Arsenal". Mais cette dénomination commence déjà à dater. Et vient de prendre un nouveau coup de vieux avec l'officialisation d'un nouveau nom (et d"un nouveau logo) pour l'entreprise. Désormais, il faudra l'appeler "Naval Group", un nom bien anglo-saxon plus vendeur à l'international.

"Nous avons besoin d'un trait d'union entre notre passé et notre vocation, la mer et les bateaux", a déclaré Hervé Guillou, PDG du groupe, à des journalistes en dévoilant cette nouvelle appellation . "Dans ce besoin d'identité, nous avons choisi de changer de nom (...) qui est ce trait d'union entre notre glorieux passé d'innovation et notre futur".

Pour le constructeur naval, le futur passe par l'international. "Notre société manque de lisibilité notamment à l'étranger, notre nom n'est pas très bien compris notamment auprès des jeunes qu'on recherche a recruter", a expliqué Hervé Guillou. Selon lui, cette "marque forte, fédératrice" doit permettre d'"accroître notre rayonnement à l'international, pour développer notre leadership et conquérir de nouveaux marchés dans un contexte de durcissement du paysage concurrentiel (et) attirer les talents et fidéliser nos collaborateurs."

Ce changement de nom intervient alors que le groupe change de dimension après avoir été sélectionné en 2016 par l'Australie pour son futur programme de sous-marins et avoir créé une filiale spécialisée dans les énergies marines renouvelables.


Naval Group est le leader européen du naval de défense et un acteur majeur dans les énergies marines renouvelables. Son chiffre d'affaires en 2016 était de 3,2 milliards d'euros et il emploie environ 12.800 collaborateurs.

Sur le même sujet

Des haies utiles à la faune et aux chasseurs

Près de chez vous

Les + Lus