Archéologie - Découverte mondiale sur la préhistoire : les hommes de Néandertal ont bien vécu sur une plage du Cotentin

Depuis 2012, Dominique cliquet et son équipe de la Drac Normandie travaillent sur les empreintes mais le site, lui-même a été découvert en 1967 avec l'érosion de la dune / © F3
Depuis 2012, Dominique cliquet et son équipe de la Drac Normandie travaillent sur les empreintes mais le site, lui-même a été découvert en 1967 avec l'érosion de la dune / © F3

Ces formes de pieds et de mains vieilles de 80 000 ans ont été découvertes sur la plage du Rozel, dans le Cotentin, en 2012. Mais la communauté scientifique internationale valide aujourd'hui cette recherche. Il s'agit bien d'hommes de Néandertal ayant vécu dans la Manche.

Par Alexandra Huctin

"Cette découverte de centaines d’empreintes de pieds vieilles de 80 000 ans, au cours de fouilles menées au Rozel (Normandie) depuis 2012 par Dominique Cliquet et son équipe offre un aperçu unique de la structure sociale des Néandertaliens", affirment d'une seule voix Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), le Musée national d’Histoire naturelle (MNHN) et le ministère de la Culture (DRAC de Normandie) dans un communiqué adressé à tous les médias.
 

Alors que les premières empreintes ont été découvertes il y a plus de 7 ans, sur cette plage du Rozel, on peut se demander si cette information en est vraiment une.
Mais le temps scientifique n'étant pas celui de l'actualité, il faut savoir que la reconnaissance scientifique de tout ce travail depuis 2012 vient juste d'être validée officiellement.
En effet, la très prestigieuse revue américaine  PNAS ( Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America) vient de publier (et donc valider) l’article sur les empreintes néandertaliennes du Rozel, écrit à 5 mains. Plusieurs scientifiques autour de Dominique Cliquet de la Drac Normandie ont collaboré à ce précieux document. Il s'agit de Jérémy Duveau (MNHN), Gilles Berillon (CNRS), Gilles Laisné (Projet collectif de recherche paléolithique de Normandie) et Christine Vera (CNRS). 

 Photos issues des travaux validés par la communauté scientifiques internationale : 
Il y a en tout 257 empreintes de pieds découvertes et analysées / © Dominique Cliquet
Il y a en tout 257 empreintes de pieds découvertes et analysées / © Dominique Cliquet

Les analyses morphométriques ont permis de mettre en évidence que "la forme des empreintes de pieds était cohérente avec notre connaissance de
l’anatomie néandertalienne (...)  Et ils soulignent que les Néandertaliens étaient le seul taxon humain présent en Europe de l’ouest au moment de la formation des empreintes."


En effet l'homme de Néandertal est un homme préhistorique qui a disparu et qui a vécu à peu près à la même époque que notre ancêtre, l'Homme de Cro-Magnon ou Homo sapiens.

L'homme de Néandertal vivait dans les climats rudes du nord de l'Europe. Il chassait et vivait de ses cueillettes. 

Des outils ont été retrouvés sur cette plage en Normandie "similaires à ceux trouvés dans d’autres sites néandertaliens", explique l'équipe de chercheurs normands.

La plage du Rozel : un trésor sous une dune


Depuis 1967 le site du Rozel a été repéré comme d'autres en Normandie. Il a fallu a plusieurs reprises sauver la dune de l'érosion naturelle, notamment avec de l'enrochement. 

Mais depuis 2012, les scientifiques sont concentrés sur les empreintes de pieds et de mains, étonnantes.

Vidéo France 3 Normandie- Archives de Juin 2018 :

"C'est un site exceptionnel. Sur cette empreinte on devine la forme des orteils, plus loin c'est la main probablement d'un enfant", raconte le journaliste.
"C'est très émouvant. On a l'impression que le gamin est juste derrière toi. Qu'il va venir te taper sur l'épaule", explique un chercheur bénévole;

Le Rozel a servi de camp de chasse et de Boucherie à ciel ouvert. 
 
Une boucherie à ciel ouvert


Les empreintes analysées ont montré que vivaient là un groupe de 10 à 13 individus. Parmi eux des enfants et des adolescents, "l’âge du plus jeune individu ayant été estimé à 2 ans."
 

Selon les chercheurs, ces empreintes ouvrent une fenêtre unique sur la taille et la composition des groupes néandertaliens



Vidéo France 3 Normandie- archives de 2012 lors des premières découvertes : 

"C'était il y a 110 000 ans. La mer était une immense steppe. L'homme de Néandertal pouvait aller jusqu'à Jersey chasser à pied. Et il aura fallu évacuer 10 000 m3 de sable pour commencer les fouilles", relate le journaliste. 
 
Il y a 110 000 ans cette plage était une steppe


Des os d'aurochs, de cervidés et de chevaux ont été découverts. 

Le site est daté d'environ 80 000 ans, période finale du Paléolithique moyen. Neuf autres sites sont reconnus dans le monde, en Afrique du Sud ou en Ecosse.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Vincent Chatelain pilote de manège à Festylland - Vachement Normand ! 12 octobre 2019

Les + Lus