Les déjections de poissons peuvent donner de beaux légumes : ça s’appelle l’aquaponie

L'aquaponie: un mode de production vertueux et écologique. PHOTO D'ILLUSTRATION / © Collection Watier/Maxppp
L'aquaponie: un mode de production vertueux et écologique. PHOTO D'ILLUSTRATION / © Collection Watier/Maxppp

Voilà un bel exemple d'économie circulaire : l'aquaponie consiste à mêler production de légumes et élevage de poisson. La société Saumon France à Cherbourg y voit le moyen de se diversifier tout en valorisant ses déchets. Les déjections de poisson donnent de très bons légumes, c'est prouvé ! 

Par Alexandra Huctin

C'est un nouveau mot à intégrer à votre vocabulaire : l'aquaponie. Il s'agit tout simplement d'une pratique agricole en circuit fermé.

Selon le site Consoglobe : "C'est la combinaison d’un aquarium et d’une serre : les poissons croissent dans des réservoirs tandis que les plantes sont cultivées hors-sol, c’est-à-dire sans terre, leurs racines pendant dans des bacs d’eau."

Les déjections des poissons sont riches en nutriments et vont nourrir les racines des légumes.
Mais c'est à double sens, en effet, les plantes en retour  filtrent l’eau avec leurs racines et celle-ci repart toute propre vers les réservoirs à poissons. 

A Cherbourg, une serre vient d'être mise en service avec ce fonctionnement. Saumon de France qui élève des poissons dans la rade y voit un moyen d'accroître sa production et de se diversifier, tout en valorisant ses déchets.
Une première serre expérimentale vient d'ouvrir à titre expérimental, avant un développement industriel à venir.



VIDÉO FRANCE3 NORMANDIE <<<<<< Le projet de France Saumon à Cherbourg :
 
l'aquaponie arrive à Cherbourg


Et de plus en plus de particuliers se lancent dans l'aventure, on trouve sur le web de nombreuses vidéos montrant les "innovations" en aquaponie, comme celle présentée ci-dessous par un normand de Seine-Maritime :
Eau +poissons +billes d'argile et le tour est joué ?
 
Aquaponie: des montages maison



 

Sur le même sujet

Lubrizol :

Les + Lus