• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Insolite : ils fêteront Noël en mangeant une raclette dans le train Paris-Cherbourg

Le 13 novembre 2018, les usagers du Paris-Cherbourg ont mangé une raclette dans un train intercités à destination de la ville du Cotentin. Ils comptent remettre ça pour fêter Noël ensemble le 18 décembre. / © Union des usagers du Paris-Cherbourg / Twitter
Le 13 novembre 2018, les usagers du Paris-Cherbourg ont mangé une raclette dans un train intercités à destination de la ville du Cotentin. Ils comptent remettre ça pour fêter Noël ensemble le 18 décembre. / © Union des usagers du Paris-Cherbourg / Twitter

Pour célébrer ensemble Noël, les usagers quotidiens de la ligne Paris-Cherbourg ont décidé de partager une raclette dans leur train, le 18 décembre prochain. Ce groupe d'habitués n'en est pas à son premier essai : à bord, ils avaient déjà dégusté ensemble la spécialité savoyarde en novembre.

Par V.P.

Il règne une chaude ambiance sur la ligne Paris-Cherbourg ! Après avoir organisé une raclette dans le train en novembre, les voyageurs abonnés de cette ligne ferroviaire ont décidé rééditer l'événement afin de fêter Noël ensemble.

"C'est quelque chose qu'on souhaitait faire depuis longtemps, confie Pierre Dumont, adhérent à l'Union des usagers du Paris-Cherbourg (UDUPC). Nous avions l'habitude d'organiser un petit repas de Noël, ensemble dans le train, juste avant les fêtes. Avec le succès de notre raclette de novembre, on s'est dit qu'on allait proposer à nouveau cette idée," poursuit-il.
 

Avec la bénédiction de la SNCF

Le mardi 18 décembre, ils installeront à nouveau leurs appareils à raclette sur les tablettes et décoreront leur voiture de guirlandes, avec l'accord préalable de la SNCF. Pas d'inquiétude pour la sécurité : il ne feront usage que de petites machines pour deux personnes, afin de ne pas surcharger les prises mises à disposition dans les voitures.

Ces abonnés de la SNCF échangent sur la messagerie Whatsapp afin de se répartir les tâches. "On remplit un tableau : untel amène pour l'apéro, un autre une partie du repas, quelqu'un d'autre le dessert. Et puis chacun amène une guirlande pour la déco," ainsi qu'un petit cadeau de Noël, dont le destinataire sera tiré au sort. Pour terminer, "On range et on nettoie tout à notre sortie du train bien sûr," assure Pierre Dumont.

 


Ces voyageurs se connaissent depuis plusieurs années. "À force de prendre le train matin et soir à la même heure, on commence à discuter. On a créé des liens, d'amitié parfois, souligne l'organisateur des festivités. Le repas, ça permet de voir passer le trajet plus rapidement, et de se sentir moins seul lorsqu'il y a des désagréments sur la ligne ! On a aussi un meilleur contact avec les contrôleurs et les autres usagers."
 

Un appel national à la raclette

L'UDUPC appelle à élargir l'opération, notamment avec la création d'un mot-dièse sur Twitter, #traindenoël. "J'espère qu'il y aura d'autres initiatives partout en France, se réjouit Pierre Dumont. Notre but, ce n'est pas de créer un seul événement. Ce serait même un plaisir de voir d'autres usagers décorer et manger dans une autre voiture de notre train," celui au départ de la gare parisienne de Saint-Lazare à 18h09.

Le 13 novembre, à l'initiative de l'UDUPC, une raclette avait été organisée dans le train intercités n°3317 entre Paris et Cherbourg-en-Cotentin. L'idée est née d'une quinzaine de membres de l'association, désireuse de vivre un moment de convivialité dans le train qu'ils prennent chaque matin et chaque soir.

Sur le même sujet

Interview de Maître Éric Di Costanzo avocat

Les + Lus