Noël : Alexis Loison, Nina Meurisse et Bruno Putzulu nous racontent leurs plus beaux souvenirs des fêtes 1/2

De gauche à droite, le cherbourgeois Alexis Loison, l'actrice Nina Meurisse et l'acteur Bruno Putzulu / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/URS FLUEELER/EPA/Newscom/MaxPPP/PHOTOPQR/LE PARISIEN
De gauche à droite, le cherbourgeois Alexis Loison, l'actrice Nina Meurisse et l'acteur Bruno Putzulu / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/URS FLUEELER/EPA/Newscom/MaxPPP/PHOTOPQR/LE PARISIEN

Ils sont artistes ou sportifs. Ils sillonnent les mers et les planches. Pour eux, Noël a une saveur particulière. De la bûche aux marrons à la Sardaigne, voyage aux quatre coins du monde avec Alexis Loison, Nina Meurisse et Bruno Putzulu.

Par L.A et PL

Le Noël Sarde de Bruno Putzulu, "avec mon père sur sa terre natale"

Bruno Putzulu nous livre son plus beau souvenir de Noël / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
Bruno Putzulu nous livre son plus beau souvenir de Noël / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Son plus beau Noël : rejoindre la Sardaigne natale de son père

Le plus beau souvenir de Noël que Bruno Puzulu conserve précieusement dans sa mémoire, c'est celui qu'il a passé avec toute sa famille en Sardaigne, il y a une quinzaine d'années.  "On est partis de Normandie avec mes deux frères, mes parents, les femmes de mes frères et leurs enfants, pour rejoindre la Sardaigne, le pays de mon père. C'était très émouvant. C'était la première fois qu'on y allait tous ensemble. De voir mon père sur sa terre natale, de retrouver son enfance, c'est un souvenir marquant. Et ça ne pourra plus se faire" explique le comédien. 

"On est retourné dans la maison familiale de mon père", se souvient Bruno Putzulu, "on a revu deux de ses frères. C'était un peu comme si tout se remettait en place. C'est quelque chose d'organique, qu'on ressent fortement. Ca a été une grande émotion quand l'avion a atterri et aussi quand mon père a quitté l'île par la suite.".

" On a assisté à un match de foot avec mes frères à Cagliari. C'était la joie d'être ensemble, de savourer le moment. On mangeait des figues de barbarie. "

C'était la première fois qu'on ne passait pas Noël en Normandie. C'était comme si on allait chercher quelque chose qu'on a retrouvé sans le nommer...

Bruno Putzulu pense que désormais, '"il n'y aura plus de Noël parfait". "Un Noël parfait c'est un Noël simple, c'est tout le monde, tous réunis dans la maison de l'enfance, avec la crèche, le sapin... chez nous, c'était mon père qui le faisait. Chez moi, là, il n'y a pas de déco. Ca avait un sens avec mon père. Son absence résonne beaucoup à cette époque-là."
 


Noël au théâtre avec 12 hommes en colère

Le comédien Bruno Putzulu est actuellement à l'affiche du théâtre Hebertot dans la pièce de Reginald Rose, "12 hommes en colère". C'est d'ailleurs sur scène que le Normand passera son prochain réveillon de Noël.

Et s'il n'était pas sur Paris ? "J'aime quand la cheminée est allumée et que les châtaignes crépitent dans le feu de bois. Quand les plus jeunes de la famille nous redonnent de l'énergie".


L'actrice caennaise Nina Meurisse : "Une grande bouffe avec toute la famille pendant une semaine"

 
L'actrice caennaise, Nina Meurisse, interprète "Camille" dans le fim de Boris Lojkine / © PHOTOPQR/SUD OUEST/MAXPPP
L'actrice caennaise, Nina Meurisse, interprète "Camille" dans le fim de Boris Lojkine / © PHOTOPQR/SUD OUEST/MAXPPP

L'actrice s'est brillament illustrée dans le film "Camille" de Boris Lojkine. Pour nous, c'est LA révélation de l'année. D'ailleurs, elle fait partie de la sélection des Césars, mais aussi de l'académie des Lumières, décernés par les journalistes étrangers le 27 janvier.
 

La Madeleine de son enfance

L'actrice a grandi à Caen et Noël, pour elle, c'est tout simplement : "l'attente dans la cage d'escalier avec mon frère et tous les cousins".

Si Noël avait une saveur ? Elle répond sans hésiter "Ce serait la bûche aux marrons de ma Grand-Mère. C'est un roulé et c'est hyper bon"

Aujourd'hui, Nina Meurisse vit à Paris. Après une année intense, où elle a jonglé entre le cinéma et les planches, elle apprécie chaque instant de ces fêtes de famille.

"Nous habitons loin les uns des autres et c'est très important pour moi de se réunir. Peu importe où d'ailleurs. Je suis certes attachée à ma maison familiale, mais plus que l'endroit, ce sont vraiment les retrouvailles qui comptent.

J'adore quand on est nombreux. On prépare tout ensemble et ça dure plus de deux jours. On mange beaucoup. C'est un peu la grande bouffe."

 
Nina Meurisse, dans l'Absence de Père, fera escale à Evreux le 10 mars. / © pascal victor
Nina Meurisse, dans l'Absence de Père, fera escale à Evreux le 10 mars. / © pascal victor
 

Peu importe les cadeaux, pour moi, le plus beau, c'est de me retrouver en famille 


Quand elle revient à Caen, Nina Meurisse aime se ressourcer près de la Mer "à Colleville ou à Ouistreham". A la rentrée, en janvier, elle poursuit sa tournée théâtrale avec "l'Absence de Père", librement adapté d’Anton Tchekhov, mise en scène par Lorraine de Sagazan. 

Elle fera escale avec cette pièce le 10 mars au Tangram, à Evreux . 
 

Alexis Loison : "Je rêve de faire Noël au Vendée Globe"

 
Le cherbourgeois Alexis Loison, à la barre du bateau "région Normandie" / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE
Le cherbourgeois Alexis Loison, à la barre du bateau "région Normandie" / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Lors de la dernière course "Figaro", le cherbourgeois a montré toute sa détermination. Mal parti, il termine 5ème et se rapproche de son objectif : un podium. 

Alexis Loison a vécu des Noëls classiques en famille à Cherbourg et puis d'autres à l'autre bout de la terre. En Australie. A deux reprises. Il disputait alors une régate assez corsée : La Sydney Hobart. 

"C'était assez déroutant. J'étais en short et en T-shirt. Avec les copains, on faisait un concours de petits cadeaux à 10 euros les plus débiles. On avait besoin de décompresser, de partager du bon temps et de s'amuser, car on savait qu'on allait, après, pas mal souffrir sur l'eau"

 


Si Noël se résumait à un plat ?

" C'est incontestablement la bûche aux marrons de ma Grand-Mère, mamie Palotte. Je suis content, cette année, j'ai réussi à obtenir la recette et je vais la faire pour lui faire goûter" 


Si Alexis apprécie les Noëls cherbourgeois, "où tu croises dans les rues piétonnes un copain d'enfance, lorsqu'il revient dans sa famille pour les fêtes", il ne cache pas son grand rêve.
 

"Je rêverais de vivre Noël pendant la course du Vendée Globe. Pour un marin, passionné par le grand large, c'est le graal."

 

"C'est un peu égoïste car je serais tout seul sur mon bateau, mais c'est une épreuve de dingue. C'est pour cet objectif là que je m'arrache depuis des années sur le circuit Figaro." 

En attendant, Alexis Loison s'entraîne. Le cherbourgeois repart dans son centre de prédilection à Port Laforêt pour préparer la saison, qui débutera pour lui, en mars, lors de Solo Maître Coq aux Sables d'Olonne.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus