• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Portrait d’artiste : Alain Cousin, le poète des objets

Un animal fantastique d'Alain Cousin: papillon, oiseau ou les deux?
Un animal fantastique d'Alain Cousin: papillon, oiseau ou les deux?

Alain Cousin est un poète des objets. En les assemblant,  il crée des animaux, des machines volantes, tout un monde fantastique et merveilleux. L'espace Hippolyte Mars d'Equeurdreville-Hainneville, dans la Manche, lui consacre une exposition jusqu'au 17 février. Rencontre dans son atelier.
 

Par Sabine Daniel

« C’est une quête, parfois longue, pour que l’union entre les choses soit pertinente » Alain Cousin est un conteur insatiable. Des objets qu’il collecte au fil de ses balades dans les vide-greniers, il connait l’histoire et l’usage. Rien ne l’amuse plus que de redonner vie à des objets dans le domaine d’utilisation qui était le leur à l’origine. Cela le réjouit comme une bonne blague entre copains.
« La libellule que j’ai créé avec des palmes en plastiques en est le bonne exemple. De l’eau, les palmes retournent à l’eau mais par une voie différente » précise l’artiste «  Quelque fois le lien n’est pas visible à priori et je le découvre après coup. Ça m’amuse encore plus »
Avec beaucoup de virtuosité, Alain Cousin sait marier les objets de toutes formes et de toutes matières. Pas de soudure, pas de colle et pas de vis, les assemblages sont fixés avec un peu de fil de fer ou tout simplement emboités les uns dans les autres.
« Tout se démonte » ajoute l’artiste avec fierté. «  C’est un peu compliqué quand je fais une exposition quelque part car je suis le seul à pouvoir démonter et remonter mes personnages »
« Ça m’empêche parfois de dormir. En fait, assembler les objets, ça n’est pas le plus difficile. Trouver un moyen de faire tenir ou d’exposer un personnage horizontal dans la position verticale, là, ça se complique. »
Dans son atelier, Alain Cousin est un homme heureux. Ces oiseaux bizarres, ces engins volants amènent de la beauté et le sourire sur le visage des visiteurs qui les contemplent. De notre quotidien parfois morose et uniforme, Alain Cousin sait tirer de la joie et des couleurs simplement en décalant le regard. Alain Cousin nous aide à retrouver notre regard d’enfant. Avec ses oeuvres, il nous livre sa recette du bonheur.

Exposition Alain Cousin à l’espace H.Mars jusqu’au 17 février. Gratuit et ouvert le dimanche.
Le 17 février, Alain Cousin viendra discuter et faire une démonstration de son talent de 15à 18h. 
 
Portrait d'Alain Cousin


 

Sur le même sujet

Armada : portrait de Samuel de Champlain

Les + Lus