• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

EPR de Flamanville : EDF promet la mise en service avant fin décembre 2019

L'EPR de Flamanville, le 2 février 2018. / © source: AFP
L'EPR de Flamanville, le 2 février 2018. / © source: AFP

C'est la réponse d'EDF à l'Autorité de sûreté nucléaire ( ASN) qui annonçait, il y a quelques jours, craindre de nouveaux retards. Non l'EPR ne coûtera pas plus de 10,9 milliards d'euros et il sera mis en service entre octobre et décembre prochain. 

Par Alexandra Huctin

L'Epr de Flamanville ne coûtera pas plus de 10,9 milliards d'euros et ne démarrera pas après Décembre 2019. C'est à dire pour la fin de l'année, pas après.
EDF s'est dit jeudi "pleinement mobilisé" pour démarrer dans les temps et dansle budget l'EPR de Flamanville (Manche), deux jours après que l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a évoqué la possibilitéde nouveaux retards.
    

Les équipes d'EDF et de ses partenaires industriels restent pleinement mobilisées pour réaliser le chargement du combustible au quatrième trimestre 2019 dans un objectif de coût de construction pour EDF à la date de mise en service maintenu à 10,9 milliards d'euros, a assuré l'électricien dans un communiqué.


L'ASN avait jugé mardi que le démarrage risquait de nouveaux retards si EDF était contraint de reprendre huit soudures difficiles d'accès.
Le gendarme du nucléaire doit se prononcer en mai sur ce dossier, actuellement à l'instruction.

EDF promet la transparence

Après cet avis, EDF indique qu'il fournira "un point précis sur l'avancement du chantier EPR de Flamanville, notamment sur son calendrier et son coût de construction".

S'il "fallait reprendre ces huit soudures, le délai aujourd'hui envisagé par EDF pour la mise en service de l'EPR ne pourrait pas être respecté",
avait mis en garde mardi Bernard Doroszczuk, le nouveau président de l'ASN.
   

Avec AFP-

Sur le même sujet

La Fédération de la Chasse 14 : une bonne année

Les + Lus