Ils ont guinché jusqu'au bout de la nuit sur l'île de Tatihou

250 personnes ont dansé jusqu'au bout de la nuit sur l'île de Tatihou
250 personnes ont dansé jusqu'au bout de la nuit sur l'île de Tatihou

Comme chaque année, à la fin de l'été, le festival des traversées de Tatihou bat son plein dans le Cotentin. Ce vendredi, outre le concert d'Alan Stivell, la nuit des bals était l'autre temps fort de la soirée.

Par CM et SR

"On voulait voir Stivell pour ses chansons, c'était un grand plaisir et puis en partant madame a voulu voir la tour Vauban. Je lui ai dit : ça va être trop juste. Elle m'a répondu : ne t'inquiète pas, on a le temps. Et de fait, en repartant, les pompiers nous interdit de passer et la navette était partie." Outre les horaires des concerts, le festivalier doit également prendre en compte celui des marées. Sur l'île de Tatihou, c'est la mer qui décide quand passer. Si Bruno et sa famille se sont retrouvés bien malgré eux piégés sur l'île, d'autres en revanche avaient décidé d'y passer la nuit.
 
Ils ont guinché jusqu'au bout de la nuit sur l'île de Tatihou
Reportage de Sylvain Rouil et Morgane Tregouet

Chaque année, le temps d'une nuit, le chapiteau du festival des Traversées de Tatihou se transforme en piste de danse géante dédiée à la musique traditionnelle. 250 personnes, dont plusieurs habitués, ont participé ce vendredi soir à ce marathon de danse de sept heures. Et comme d'habitude, c'est la marée qui décide de clôre la soirée. Les danseurs de la nuit ont regagné à pied le continent à la lueur des flambeaux evrs 4 heures du matin.

toute l'actu musique

toute l'actu Danse

Réaction de Brigitte Lebrethon au décès de Jacques Chirac 26 septembre 2019

Les + Lus