En Normandie, l'Etablissement français du sang lance "un appel au don urgent"

Publié le Mis à jour le
Écrit par CM et AFP

Vacances scolaires et épidémies saisonnières ont sérieusement entamé les stocks de sang. L'Etablissement français du sang lance un appel au don urgent.

C'est un appel national qui a été lancé le 5 mars dernier par l'Etablissement français du sang : les stocks de sang sont insuffisants et la Normandie ne fait pas exception. "On a besoin de 500 à 550 poches tous les jours toute l'année et le compte n'y est pas", affirme Nathalie Callé, médecin responsable des prélèvements en Basse-Normandie à l'EFS. "On ne transfuse pas que les accidentés de la route. La moitié des personnes qu'on transfuse sont des malades, des cancers, des maladies chroniques nécessitant des transfusions régulières et c'est pour ça qu'on a des besoins quotidiens."
 

Reportage d'Hélène Jacques et Patrick Mertz
 

Les 30-45 ans manquent à l'appel

Les vaccances scolaires conjuguées aux épidémies saisonnières, grippe et gastro-entérite, ont entraîné une faible mobilisation des donneurs en février. Des donneurs qui ne sont déjà pas très nombreux dans notre pays. "Il n'y a que 45% des gens en âge de donner qui donnent leur sang, en France comme en Normandie", déplore Nathalie Callé, "On arrive à mobiliser les jeunes dans les lieux d'enseignement, les gens un peu plus âgés reviennent nous voir mais il nous manque la tranche du milieu, entre 30 et 45 ans, quand on s'installe dans la vie."

Au niveau national, l'EFS indique devoir rehausser ses réserves sanguines de 30.000 poches au cours du mois de mars pour atteindre un stock de 120.000. Le stock n'est actuellement que de 90.000 poches de globules rouges. "Tous les groupes sanguins sont importants mais c'est vrai que les groupes de l'urgence, O- et A-, sont particulièrement importants pour nous." Toute personne en bonne santé peut donner son sang à partir de 18 ans et jusqu'à la veille de 71e anniversaire.

Pour trouver un point de collecte, rendez-vous sur le site de l'Etablissement français du sang.
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité