60.000 foyers privés d’électricité en Seine-Maritime et dans l’Eure

© France 3
© France 3

De nombreux foyers ont été privés d'électricité suite à la tempête de la nuit du 12 au 13 janvier 2017. Le point sur l'état du réseau électrique et les interventions des pompiers.

Par Mathilde Riou

La situation dans l'Eure

L’Eure a connu un épisode de vents violents du jeudi 12 janvier 19h00 au vendredi 13 janvier à 1h00 du matin. Météo France avait placé le département en vigilance orange « vents violents ».

Les sapeurs pompiers ont mobilisé 300 personnels sur le terrain et dans les centres opérationnels pour répondre aux mille appels reçus. Aucun blessé n’est à déplorer. Deux hélicoptères sont attendus en renfort.


Selon ENEDIS, près de 30 000 foyers étaient privés d’électricité au coeur de l’événement.

Ce matin, 20 000 foyers sont encore impactés. Des renforts d'ENEDIS venant d’autres départements sont attendus pour rétablir le plus rapidement l’électricité.
Les trains qui ont été bloqués à Serquigny et Évreux, en raison des conséquences des intempéries ont pu repartir ce matin.
Selon les prévisions de Météo France, le département passera en vigilance jaune neige verglas dans la matinée.
Le préfet appelle chacun à la plus grande vigilance et recommande à tous d’adopter un comportement prudent et responsable sur les routes.

Les transports scolaires sont assurés ce vendredi excepté sur le territoire de la Communauté de communes d'Eure Madrie Seine.

Le préfet de l’Eure remercie l’ensemble des personnels de l’État, des collectivités locales et des associations de protection civile qui se sont mobilisés pour faire face à cet événement.

La situation en Seine-Maritime :

Aucune victime n’est heureusement à déplorer.
L’événement a généré 2 000 appels auprès du SDIS76 qui est intervenu 693 fois sur l’ensemble du département pour des chutes de matériaux, des toitures arrachées et des coupures électriques. 463 sapeurs-pompiers ont été mobilisés.


A 7h30, 40 000 foyers étaient encore privés d’électricité. Les équipes d’Enedis sont mobilisées pour rétablir le réseau.
A cette heure, peuvent subsister des obstacles sur les axes routiers secondaires.

A lire aussi

Sur le même sujet

A Evreux un festival du film d'éducation

Près de chez vous

Les + Lus