Aides Sociales à l'enfance : mobilisation à Alençon

Publié le Mis à jour le
Écrit par N.Corbard / L.A

Mardi, les antennes décentralisées de l'aide sociale à l'enfance de la ville de Paris : à Alençon et Bellême dans l'Orne étaient mobilisées contre leur suppression programmée. Les professionnels comme les familles d'accueil tiraient la sonnette d'alarme

Les trois antennes de l'aide sociale à l'enfance de la ville de Paris à Alençon et Bellême dans l'Orne ainsi qu'à Ecommoy dans la Sart
he se mobilisent contre leur suppression programmée. Ces services décentralisés assurent le suivi des enfants parisiens placés dans des familles d'accueils et organisent les rencontres avec les parents d'origine. Mais la ville de Paris a décidé de supprimer ces trois antennes historiques de l'ouest pour tout concentrer au Mans à l'été 2017. Les professionnels comme les familles d'accueil tirent la sonnette d'alarme. Agents territoriaux, travailleurs sociaux et famille d'accueil se sont rassemblés pour défendre leur profession mais aussi l'avenir des enfants placés. Certains vont devoir faire deux heures de route pour se rendre dans le service de placement qui sera désormais regroupé au Mans. 

durée de la vidéo: 01 min 54
Alençon Aide sociale à l'enfance menacée ©F3 Normandie


Reportage N.Corbard, C.Duponchel
Intervenants : Marie-Ange Morea, Famille d'accueil depuis 2 ans
Aïcha Laknite, Famille d'accueil depuis 35 ans 
Jean-Louis Salvaing, Délégué du personnel (FSU)