Pas l'ombre d'un Luc Besson pour venir en personne défendre les cerfs de sa propriété au tribunal d'Argentan

Publié le Mis à jour le

Assigné par la Fédération des Chasseurs de l'Orne, le cinéate Luc Besson n'était pas à Argentan ce lundi matin, ni même ses avocats. Un renvoi a été accordé au 4 novembre 2019. Luc Besson devait comparaître pour le différent qui l'oppose aux chasseurs de cerfs. 

Luc Besson devait ce lundi 30 septembre 2019 répondre aux magistrats du tribunal d'Argentan. Depuis des années, un conflit de "voisinage" l'oppose aux agriculteurs de la Trinité-des-Laitiers dans l'Orne, où il possède un vaste domaine. On lui reproche de laisser proliférer les cerfs sur sa propriété, de les "surprotéger".
Les agriculteurs qui jouxtent les bois de Luc Besson accusent les cervidés degros dégâts dans leurs cultures. 
   

100 000 euros


La Fédération des Chasseurs de l'Orne lui demande d'accepter des battues sur sa propriété, ce que refuse catégoriquement le cinéaste. Aussi les dégâts ont été évalués. Et les chasseurs lui réclament 100 000 euros pour réparer les dommages subis.

 
 

L'audience renvoyée au 4 novembre


Alors que ni Luc Besson, ni ses avocats étaient présents au tribunal d'Argentan ce 30 septembre 2019, l'affaire a été renvoyée au 4 novembre prochain.