Un enfant de 5 ans sauve la vie de son papa en composant le 17

© Guillaume Bonnefont MaxPPP
© Guillaume Bonnefont MaxPPP

Un enfant de 5 ans a sauvé la vie de son papa en appelant police secours dimanche soir. Le père de famille était victime d'un coma diabétique. Le garçonnet aurait appris ce geste de secours, à l'école. 

Par L.A.

A 5 ans, il compose le 17 parce qu'il pense que son père est mort...

Il ne pouvait pas dire où il habitait, ni donner correctement son nom, mais un petit garçon de 5 ans a pu sauver son père en appelant le 17, dimanche soir peu avant 23 heures. Les secours ont ensuite fait leur maximum pour localiser l'enfant.

Selon nos confrères de L'Orne Hebdo, c'est le Centre d’opérations et de renseignements de la gendarmerie de l’Orne qui a reçu l'appel du petit garçon pour signaler "que son papa était par terre, faisait des bulles et ne répondait pas". L'homme était en fait victime d'un coma diabétique.

"J'étais par terre, il a été directement chercher le téléphone pour appeler le 17" explique le père de l'enfant, dans le coma au moment des faits.

... et il sauve son père victime d'un coma diabétique

Le papa n'a pas souvenir d'avoir un jour expliqué à son fils d'utiliser le 17, "je pense qu'il a appris ça à l'école" explique-t-il . "C'est un enfant très éveillé." Quand il a vu son père à terre, "il a descendu l'escalier et a pris le téléphone". L'enfant ne semble pas avoir été perturbé par cette aventure, le lendemain il a expliqué simplement à son papa qu'il avait appelé le 17 et qu'il avait du rappeler parce que "ça avait coupé". 

Au cours de son appel, l'enfant de 5 ans ne peut pas donner d'information sur son adresse. Avec quelques indications vagues (et en attendant la géolocalisation précise, demandée à l'opérateur) les secours se mettent en route vers Glos-la-Ferrière, près de l'Aigle.

Pour moi l'enfant a fait preuve de beaucoup de maturité. Il était calme, posé, il a fait preuve de sang froid et de courage. A un moment, le téléphone a coupé et on était inquiets. C'est l'enfant qui nous a rappelé en disant "le téléphone a buggé, j'ai pris le deuxième téléphone de la maison". Cinq ans, quand même...  Alain Le Terrier, Commandant du COG61


Il faudra 40 minutes à la patrouille pour repérer l'enfant, à qui ils avaient demandé de se manifester dès qu'il verrait les gyrophares en action.  "Mon petit garçon s'est ensuite mis à l'extérieur", explique le père de famille, "il a mis un manteau et il a ouvert la porte d'entrée, le portail, et ensuite il est resté devant le portail pour essayer de voir les gyrophares. Ca a duré presque une heure, il n'a pas paniqué. "

Les pompiers ont pris en charge le père de l'enfant, inconscient à leur arrivée. Il a été transporté à l'hôpital de l'Aigle.


Sur le même sujet

300 retraités dans les rues du Havre

Les + Lus