Pas assez de bornes incendie dans certaines communes de l'Eure

Décembre 2019- Une borne incendie dans le village de Verneusses (Eure) / © Eric Lombaert / France Télévisions (image extraite d'une vidéo tournée par un JRI)
Décembre 2019- Une borne incendie dans le village de Verneusses (Eure) / © Eric Lombaert / France Télévisions (image extraite d'une vidéo tournée par un JRI)

Les points d'eau nécessaires aux interventions des pompiers en cas d'incendie sont trop éloignés ou pas assez nombreux. Le département de l'Eure va aider les communes concernées
 

Par Richard Plumet

La situation concerne l'ouest du département de l'Eure où, selon le SDIS 27 (le service départemental d'incendie et de secours de l'Eure), 90 communes posent problème.

 

Une distance réglementaire

Après avoir inspecté les bornes incendie et mis à jour les bases de données, le SDIS 27 a alerté (en décembre 2019) les pouvoirs publics pour les informer que l'approvisionnement en eau des véhicules de lutte contre les incendies n'était pas possible dans des centaines de rues euroises. 

Une distance maximale de 200 mètres est en effet obligatoire entre une borne incendie et les habitations. Cette distance correspond à la longueur des tuyaux de raccordement qui permettent d'alimenter les pompes à eau qui envoient ensuite une pression suffisante et constante aux lances mises en œuvre pour éteindre un feu sur un bâtiment.
Un dévidoir avec 200 mètres de tuyaux / © Eric LOMBAERT / France Télévisions (image extraite d'une vidéo tournée par un JRI)
Un dévidoir avec 200 mètres de tuyaux / © Eric LOMBAERT / France Télévisions (image extraite d'une vidéo tournée par un JRI)

A défaut de bornes (raccordées au réseau d'eau) les pompiers doivent pouvoir compter sur des réserves d'eau prévues à leur usage comme des citernes enterrées.

Un casse-tête administratif et financier pour beaucoup de maires de communes rurales où, très souvent, quelques habitations sont dispersées sur une grande superficie. Exemple à Verneusses où l'on ne compte que 3 bornes incendie pour 210 habitants répartis sur 16 kilomètres carrés.

Nos dévidoirs contiennent 200 mètres de tuyaux roulés. En 4 minutes on peut alimenter notre fourgon pompe. Et notre fourgon a 6 minutes d'autonomie. Ça veut dire que si on a un poteau incendie à 200 mètres on a la permanence de l'eau pour éteindre un incendie, éviter la propagation et bien sûr sauver des personnes.   
- Colonel Emmanuel Ducouret, directeur du SDIS de l'Eure

 
Eure : des communes mal équipées en cas d'incendie ?
VIDEO : le reportage de T. Franceschet et Eric Lombaert (montage : Xavier Robert)


Une aide du département de l'Eure

Après la publication du rapport des pompiers, le département de l'Eure a décidé d'aider les 90 communes concernées (principalement situées à l'ouest de l'Eure) à s'équiper en débloquant un budget de 10 millions d'euros.
 

Un impact sur les permis de construire

Le défaut en ressource d'eau pour les pompiers a, depuis 2017 et la nouvelle réglementation concernant la "défense incendie", une incidence sur les opérations immobilières. Le non-respect des distances peut empêcher la délivrance d'un permis de construire ou faire obstacle à la vente d'un terrain ou d'un bâtiment.
 

Depuis quelques années tous les permis de construire qui sont éloignés de plus de 200 mètres sont retoqués. Et puis on s'aperçoit que les gens de la commune ne peuvent plus construire à cause de la défense incendie.
- Patrick Lhomme, maire (SE) de Verneusses

 

En ville aussi ?

En ville aussi, l'implantation (et le maintien) des bornes incendie est un sujet qui inquiète les habitants.
Ils ont ont parfois du mal à avoir une réponse à leurs questions,  "baladés" parmi les différents services et  nouvelles comptétences entre mairies, commissions de sécurité, et communautés de communes ou  métropole.

Exemple concret à Rouen, où rue Sénard, des pompiers ont été vus en train de chercher une borne incendie. Borne qui après avoir avoir été percutée et détruite par une voiture garée sur un trottoir, n'a jamais été remplacée. 
L'emplacement d'une borne incendie détruite par une voiture garée sur le trottoir en attente de remplacement, depuis des années, au 14 rue Sénard à Rouen / © Photo : Richard PLUMET / France 3 Normandie
L'emplacement d'une borne incendie détruite par une voiture garée sur le trottoir en attente de remplacement, depuis des années, au 14 rue Sénard à Rouen / © Photo : Richard PLUMET / France 3 Normandie

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus