• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

La Préfecture de Seine-Maritime ouvre des places d'hébergement supplémentaires pour les SDF compte tenu du froid

Illustration / © France 3 Haute-Normandie
Illustration / © France 3 Haute-Normandie

A compter de ce samedi 3 décembre à 18h et jusqu'au mardi 6 décembre au matin, de nouvelles places d'hébergement d'urgence sont ouvertes à Rouen et au Havre en raisons des prévisions météorologiques pour les prochains jours.

Par Emmanuelle Partouche

Dans le cadre de l'alerte "temps froid", des places d'hébergement d'urgence seront accessibles aux hommes isolés à Rouen au gymnase Graindor, rue des Charettes. Elles viennent compléter le dispositif existant pour l'acceuil des femmes, des familles et des enfants sur le site Colette Yver. 

Au Havre, le gymnase Dumont d'Urville, situé 79 rue Dumont d'Urville, sera ouvert pour accueillir tous les publics. 

En fonction de la saturation des dispositifs, la Préfecture pourra éventuellement mobiliser des places supplémentaires durant la période de déclenchement "temps froid".

Le plan "Grand Froid", trois niveaux de vigilance


Le plan "Grand Froid" compte trois niveaux de vigilance, dépendant directement du relevé quotidien des températures le jour et la nuit.

Le niveau 1, appelé "temps froid", correspond à un niveau de vigilance modéré, appliqué si des températures à la fois positive en journée et située entre 0 et -5°C la nuit sont relevées.

Le niveau 2, dit "grand froid", est déclenché lorsque les températures sont négatives en journée et situées entre -5°C et -10°C la nuit.

Le niveau 3,  désigné sour l'appellation "froid extrême", correspond au niveau de vigilance maximal. Les températures sont négatives en journée et inférieures à -10°C la nuit. 

Sur le même sujet

Johnny Clegg en concert pour les 10 ans du Mémorial de Caen

Les + Lus