• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Rencontre avec Keanu Reeves sur le tapis rouge : Nos photos et interview !

Keanu Reeves, aux faux airs de Neo, le héros de Matrix - Vendredi 4 septembre à Deauville / © Pauline Latrouitte
Keanu Reeves, aux faux airs de Neo, le héros de Matrix - Vendredi 4 septembre à Deauville / © Pauline Latrouitte

L'acteur américain a reçu un hommage vendredi soir pour l'ensemble de sa carrière. Une rétrospective de ses films sera proposée toute la semaine alors que son nouveau film Knock Knock sera présenté en avant-première ce samedi à 17H, au CID de Deauville. 

Par Pauline Latrouitte

Il a fêté son anniversaire, le 2 septembre. A 51 printemps, l'acteur, que l'on disait discret, s'est montré très bavard lors de sa soirée "Hommage".

Il est revenu sur son enfance. Sur son rapport difficile à l'autorité. Le cinéma l'a sauvé en quelque sorte. Nourri de films depuis tout petit, à 15 ans, il dit à sa maman : "Moi, je veux faire çà" . Sa mère l'encourage et il sort de ses petits rôles grâce au film Point Break, qui marque le début de sa carrière internationale.

Les meilleures scènes de Matrix


La suite, on la connaît. Il poursuit avec la série des films Speed et devient une star mondiale pour son rôle de Neo dans Matrix. D'ailleurs, ce vendredi soir, il a tenu à saluer celle qui a toujours su l'écouter. 

Merci Maman.


Au micro de Sabine Daniel et Stéphanie Lemaire, il a confié ses références en termes de cinéma français :

Godard, Truffaut et la cage aux folles ....






Interview de Keanu Reeves, réalisée par Sabine Daniel et Stéphanie Lemaire

Interview de Keanu Reeves

Sabine Daniel : Joyeux anniversaire ! Juste un mot sur votre dernier film Knock Knock ?
Keanu Reeves : oui bien sûr, il va être présenté samedi au festival. J'interprète un homme comme les autres. c'est un mari, père de deux enfants, qui sont partis pour le week end. Et puis deux jeunes femmes frappent à ma porte. J'essaie de les aider et elles aussi. mais cela ne va pas être aussi simple.


Sabine Daniel : Est ce que cela a été difficile à jouer ?
Keanu Reeves : Non, c'était formidable. Une expérience incroyable avec Elie Roth , un bon directeur d'acteurs.

Journaliste :
Quel cinéma français aimez vous ? 
Keanu Reeves : Quand j'étais gamin, j'ai vu Belmondo dans "A bout de souffle", la révélation Godard. Claude Lelouch aussi, j'ai vu qu'il était là ce soir. Ses films sont fantastiques. J'ai vu son court-métrage "c'était un rendez-vous", dans un café, je crois. c'était incroyable. Et puis "la cage aux folles" aussi ...

Diaporama : Keanu Reeves sur le tapis rouge

Ce contenu n'est plus disponible



Reportage de l'équipe de Là où çà Bouge : Jacques Perrotte, Bertrand Goulet, Sabine Daniel et Stéphanie Lemaire, Vincent Potel, Fabrice Uguen, Joséphine Minfir

Deauville, soirée d'ouverture


A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Tramway de Caen : 18 mois de travaux pour tourner la page

Les + Lus