• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Rouen : une manifestation de soutien au peuple syrien réunit une petite centaine de personnes

© Véronique Arnould - France 3 Normandie
© Véronique Arnould - France 3 Normandie

A l'appel du collectif rouennais de soutien au peuple syrien, une petite centaine de personnes s'est rassemblée à la station de métro de Saint Sever.

Par VA avec l'AFP

Un collectif créé en 2013
Ce collectif rouennais de soutien au peuple syrien a été créé en 2013. Depuis mai dernier, il appelle à se rassembler chaque dernier vendredi du mois devant le métro Saint-Sever à Rouen. Mais pour marquer leur solidarité avec les civils d'Alep, ils multiplient les manifestations.
"Stop à l'indifférence"
Lecture de poèmes syriens, slogans contre Bachar el-Assad et Vladimir Poutine, témoignages ... la manifestation de ce vendredi 16 décembre veut interpeller sur Alep la ville martyre et les "bombardements, assassinats, tortures perpétrés par les forces gouvernementales syriennes et leurs alliés." 

La France au Conseil de sécurité de l'ONU
La France espère un "consensus, Russie comprise" autour de son projet de résolution sur Alep, qu'elle va présenter vendredi au Conseil de sécurité de l'ONU, a déclaré l'ambassadeur français François Delattre. "Le but (..) est d'avoir très vite des observateurs à Alep et autour d'Alep pour vérifier que le cessez-le-feu tient, que l'évacuation des populations civiles se fait, et que l'accès humanitaire se fait", a-t-il indiqué à des journalistes.

L'évacuation d'Alep
L'opération d'évacuation à Alep "a été suspendue depuis quelques heures" mais "il reste des milliers (de civils) à Alep-Est", a-t-il rappelé.
La France veut aller "le plus rapidement possible" pour faire adopter sa résolution,a-t-il affirmé. Mais s'il n'y a pas de "consensus clair" autour de ce texte,  la France pourrait alors saisir l'Assemblée générale de l'ONU, qui serait alors convoquée d'urgence en session spéciale, afin "d'exercer une pression (internationale) maximale sur ceux qui ont de l'influence sur la situation" en Syrie.

Des milliers d'habitants pris au piège 
Le régime syrien a suspendu vendredi l'évacuation de civils et d'insurgés de la ville ravagée d'Alep, faisant craindre une reprise des combats pour la conquête de la dernière poche rebelle où des milliers d'habitants restent pris au piège.

Sur le même sujet

Rencontre au Havre entre E.Philippe et D.Medvedev

Les + Lus