Basketball (N1M). Un mois de décembre dense et décisif pour Rouen, Caen et Le Havre

Publié le Mis à jour le
Écrit par Boris Letondeur .

Ce vendredi 2 décembre amorce un mois de décembre bien rempli en Nationale 1. La plupart des équipes vont disputer 6 matchs en seulement 22 jours, soit l'équivalent du quart de la saison. L'occasion pour Rouen, leader, Caen (3e) et Le Havre (4e) de consolider leur place dans le Top 5.

Alors qu'ils s'apprêtent à disputer le dernier match de la phase aller du championnat, les Normands sont dans les clous. Rouen, Caen et Le Havre, favoris pour les playoffs, sont installés dans le Top 5 de la poule B de Nationale 1. Un Top 5 synonyme de qualification dans la poule haute de la deuxième phase de championnat, qui débutera en février. 

Relégué de Pro B en fin de saison dernière, le Rouen Métropole Basket ne compte pas faire de vieux os dans la division du dessous, et il réalise pour l'instant un parcours quasi-sans faute pour y parvenir. Avec onze victoires, pour une seule défaite en douze matchs, le RMB marche sur le championnat. Surtout, il n'a perdu aucun match face à ses adversaires directs pour la montée.

Caen et Le Havre jouent gros

Le Havre et Caen peuvent en témoigner. Le STB a subi la loi du RMB dès la première journée (82-87). Quand au CBC, il s'est incliné au Kindarena (76-82), lors de son troisième match de championnat. Malgré un début de saison compliqué, marqué par trois revers, lors des cinq premières rencontres, le club calvadosien a su relever la tête, enchaînant six victoires de rang avant de perdre à Feurs, chez un promu, en début de semaine (68-71).

Au classement, le CBC est 3e, mais il a perdu contre trois des quatre autres membres du Top 5. Une bien mauvaise opération en vue de la deuxième phase du championnat, qui réunira les cinq meilleures équipes des deux poules de N1, tout en conservant les résultats obtenus lors des confrontations directes de la première phase. Pour simplifier, si Caen veut rester dans la course à l'unique ticket d'accession disponible via le championnat, et non les playoffs, il devra battre Mulhouse, Le Havre et Rouen d'ici Noël. Car ces trois clubs l'ont tous emporté face aux Caennais lors de la phase aller.

 

Le constat est inverse pour Le Havre. Certes, les Seino-marins alternent le bon et le mauvais. Certes, ils sont classés 4e, derrière Caen, mais ils ont fait un parcours presque sans accroc face à leurs concurrents directs, battant Mulhouse (2e) et Caen, ce qui leur offre, pour le moment, un meilleur bilan en vue de la deuxième phase. D'ailleurs, contrairement aux deux autres formations normandes de la division, le Saint-Thomas Basket ne va jouer que quatre matchs en décembre, et non six. Avantage dans la récupération ou inconvénient dans l'enchaînement ? Seul l'avenir nous le dira. 



Le calendrier des Normands 

Rouen : contre Hyères-Toulon (14e) le 2/12; au Havre (4e) le 6/12; contre Pont-de-Chéruy (6e) le 9/12; contre Orchies (7e) le 16/12, contre Cergy-Pontoise (8e) le 20/12; et à Caen (3e) le 23/12

Caen : contre Boulogne-sur-Mer (12e) le 2/12, contre Mulhouse (2e) le 6/12; à Andrézieux-Bouthéon (5e) le 9/12; contre Kaysersberg (14e) le 16/12; au Havre (4e) le 20/12 et contre Rouen (1er) le 23/12. 

Le Havre : à Kaysersberg (14e) le 2/12, contre Rouen (1er) le 6/12, à Pont-de-Chéruy le (6e) 16/12 et contre Caen (3e) le 20/12.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité