CARTE. Cet été, prenez la route des festivals 2022 en Normandie

Publié le

Vous passez l'été en Normandie ? Partez en "road trip" de festival en festival : photo, théâtre de rue, musique classique, rock ou électro, il y en aura pour tous les goûts. Découvrez la carte pour vous guider.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Votre avion n’a pas décollé, vous avez décidé de limiter votre empreinte carbone ou vous souhaitez tout simplement passer votre été en Normandie: pas de panique. On vous a concocté un programme estival 100% Normand et vous n’allez pas vous ennuyer.

Si nos choix ne vous conviennent pas, ou si votre emploi du temps ne vous permet pas de passer votre été sur les routes normandes, vous pouvez toujours consulter notre carte ci-dessous. Elle regroupe une partie des évènements culturels de la région qui ont lieu cet été. Vous pourrez ainsi vous programmer votre " road trip » sur mesure.

(En rouge, les évènements de juillet, en jaune, le mois d'août, en bleu les festivals qui durent tout l'été. Vous retrouverez aussi l'itinéraire pour suivre notre périple en vélo)

Green River Festival : métissé et écoresponsable

En ce début d’été, tout le monde ne parle que du festival Beauregard, mais les concerts y sont quasiment tous complets et nous avons choisi de nous tourner vers des événements plus intimes. Prenons donc la direction de la Manche pour découvrir le dernier né des festivals écoresponsables normands : le Green River. Du 08 au 09 juillet, à quelques kilomètres du Mont st Michel, vous pourrez assister à plusieurs conférences et tables rondes en dégustant (modérément) une bière locale spécialement brassée pour l’occasion. De nombreux concerts sont au programme et notamment du hip hop, du dub et du reggae avec entre autres, le grand Tiken Jah Fakoly.

Flânez dans la Manche et profitez d’un festival dans les dunes

Notre périple vous offre une petite semaine de répit entre le Mont st Michel et les dunes du sud de la Manche, alors prenez votre temps ! La route sera longue et pleine de surprises jusqu’à la fin de l’été ! Pourquoi ne pas rallier la prochaine étape à vélo (eh oui, on soigne notre empreinte carbone, rappelez-vous). Dans ce coin de Normandie, il fait (souvent) beau, mais il n’y fait jamais trop chaud, parfait pour admirer le paysage à bicyclette!

Rendez-vous à Montmartin-Sur-Mer pour un incontournable de l’été : le festival « Chauffer dans la noirceur » du 14 au 17 juillet. Un évènement à taille humaine, porté par une équipe de passionnés, à l’opposé des grosses machines de l’industrie musicale. De nombreuses animations gratuites sont proposées dans la journée avant de faire place aux concerts en soirée. Pour couronner le tout, vous passerez le week-end dans les dunes, quasiment les pieds dans l’eau : prévoyez le maillot de bain et le parasol. Côté musique, il y en a pour tous les goûts, des stars du hip hop toulousain Bigflo et Oli au rock de Pete Doherty, en passant par les expérimentations électroniques foutraques du youtuber Look Mum No Computer.

Musique classique à Lessay

Apres un week-end à danser, jouer et lézarder sur la plage, prenons un peu de repos : pour tenir notre road trip sur la longueur, il faut savoir se ménager. Continuons de remonter vers le nord, jusqu’à Lessay. De la musique toujours, mais une ambiance bien plus calme dans le cadre des Heures musicales de l’Abbaye de Lessay. Le mardi 19 juillet, à l’abbatiale de Lessay, l’ensemble « La tempête » jouera les stabat mater de Dvorak et de Scarlatti. Quatre solistes, vingt chanteurs et 20 instrumentistes pour un concert d’environ 1h55 (avec entracte).

Théâtre de rue et « Bal Floc’h » à Caen

Quittons la Manche et traversons les marais du Cotentin pour faire escale à Caen pour le festival Eclats de rue. Il dure tout l’été et en cette fin de juillet, vous pourrez assister au spectacle « Cochon-cochon » par exemple: une histoire de deux cochonnets échappés d’une boucherie. Une fable sans paroles « qui nous invite à regarder la vie par l'autre bout de la saucisse » (22 juillet école duc Rollon à Caen). Si vous n’avez pas assez dansé lors de notre périple dans la Manche (ou si vous souhaitez garder le rythme), passez donc une tête au « Bal Floc’h » du Bazarnaom sur la presqu'île de Caen le 28 juillet à 22h30.

Avalanche de rythmes électro dans le bocage ornais

Pour finir ce mois de juillet en beauté, direction Montilly-Sur-Noireau dans l’Orne le 29 et 30 juillet pour l’Eskape Festival « Wild Spirit » réservé aux plus aventureux d’entre vous. Dans un écrin de verdure, deux jours de musiques électroniques extrêmes. 2 scènes, 30 artistes, des attractions, des lasers, vous en prendrez plein les yeux et les oreilles. Accrochez-vous, chaussez vos baskets et préparez éventuellement des bouchons d’oreille (Croyez-en notre expérience, passé un certain volume, les bouchons n'empêchent pas de profiter de la musique). Le week-end promet d’être agité, mais c’est promis, le mois d’août sera plus calme.

Concert classique à Saint-Pierre-en-Auge

Après quelques jours de repos bien mérités, prenons la direction du Pays d’Auge. Une fois n’est pas coutume, notre voyage culturel en Normandie ne se cantonne pas aux musiques actuelles. C’est ça aussi la magie de l’été : l'occasion de faire de multiples découvertes. Rendez-vous dans l’église abbatiale de Saint-Pierre-en-Auge le Jeudi 4 août à 21h pour un concert dans le cadre des Promenades Musicales en Pays d'Auge. À la lecture du programme, on apprend que le concert de la Loge "est un programme flamboyant, éblouissant et rutilant " : Vivaldi, Haendel, Vinci et Caldara porté par "la voix fraîche et scintillante" de la soprano Florie Valiquette.

Une expo photo les pieds dans le sable à Houlgate

Continuons notre chemin vers le nord de la Normandie en faisant un crochet par Houlgate et le festival de photo « Les Femmes s’exposent» : pendant tout l'été, plusieurs expositions à ciel ouvert, gratuites entièrement consacrées aux femmes photographes. Pour cette cinquième édition, le festival met à l’honneur le Liban. Vous pourrez même admirer certaines photos les pieds dans le sable: parfait pour profiter de l’été.

Fête médiévale au moulin de Hauville

Dernière étape avant de passer la Seine : la fête médiévale du moulin de Hauville, dimanche 7 août. Remis en état par une équipe de passionnés, ce moulin du XIII siècle reprend vie le temps d’un dimanche. Au programme : camp et cuisine médiévale, jeux, démonstration de tapisserie, balade à poneys et bien d’autres choses. L’entrée est payante (4 euros), mais si vous arrivez à y traîner vos ados, l’entrée est gratuite jusqu’à 16 ans.

Profiter de la vie au Quartier Libre a Rouen

La fin du mois d’août approche, et la fin de notre périple aussi. Faisons étape à Rouen, non loin des bords de Seine sur le site Sncf du quartier Saint Sever. Le quartier libre ne propose pas d’évènements particuliers en cette période estivale, mais le lieu vaut tout de même le détour : une friche de 5000 m2, un espace culturel alternatif où vous pourrez manger un morceau au soleil, vous détendre, flâner dans les différentes boutiques. Surveillez les réseaux sociaux, il s’y passe toujours quelque chose d’intéressant.

Un dernier concert pour la route à Fécamp

Pour finir en beauté et en douceur, arrêtons-nous à Fécamp pour un concert dans le cadre des Musicales de Normandie. Le 14 août à 17h en l’église Saint Etienne, le Chaos String Quartet (2 violons, un alto et un violoncelle) jouera différentes pièces de Webern, Haydn et Schumann.

Si vous avez lu cet article jusqu’au bout, vous méritez bien un petit bonus : si vous souhaitez soigner votre empreinte carbone ou limiter votre facture de carburant pour l’été, vous pouvez consulter les pistes cyclables normandes ici, ou encore consulter les propositions de transports en commun normands ici.

Passez un bon été !