La ville de Dieppe rend hommage au Poilu Hippolyte Debonne, soldat “fusillé pour l'exemple”

Le peloton d'exécution / © Photo d'archive (droits réservés)
Le peloton d'exécution / © Photo d'archive (droits réservés)

Durant la guerre de 14, des soldats ont dû exécuter d'autres soldats. Accusés de rebellion, de désertion, les noms des fusillés, leur mémoire, ont longtemps été occultés

Par Sylvie Callier


Hippolyte Debonne, 27 ans, a été fusillé par l'Armée française en octobre 1916. Le dieppois avait une ancre de marine tatouée sur la main gauche précise sa fiche matricule (visible sur le site des archives départementales de Seine-Maritime)

Le conseil de guerre l'a condamné à mort pour révolte et outrage à supérieur. Il servait l'armée depuis 1909 en Afrique. Hippolyte Debonne avait un fort caractère mais était courageux.  Sa participation à une manifestation l'été 1916 lui fut fatale.

La ville de Dieppe lui rend hommage « Pour la reconnaissance des "fusillés pour l’exemple" de la Grande Guerre"

Reportage de Grégory Archiapati et Judikaëlle Rousseau

Dieppe : Hippolyte Debonne, mémoire d'un fusillé pour l'exemple





Sur le même sujet

Des haies utiles à la faune et aux chasseurs

Près de chez vous

Les + Lus