Etretat : l'aventure continue pour le cabinet lancé par les médecins havrais

Après six mois de période probatoire, le conseil de l'ordre des médecins et l’agence régionale de santé ont donné le feu vert au cabinet d'Etretat pour les années à venir. Ce dernier, mis en place pour mettre fin au désert médical, a déjà reçu près d'un millier de patients.
 
Les quatre médecins jonglent entre deux cabinets pour assurer des permanences les après-midi sur Etretat.
Les quatre médecins jonglent entre deux cabinets pour assurer des permanences les après-midi sur Etretat. © France 3
Ils sont près d’un millier à s’être pressé dans le cabinet tenu par quatre médecins havrais depuis son inauguration fin juillet 2018. Des résultats de l’établissement niché à Etretat qui ont convaincu le conseil de l’ordre des médecins et l’agence régionale de santé de donner son feu vert au dispositif pour au moins deux ans et demi.
 

Nous travaillons chacun un après-midi par semaine à tour de rôle. On a accepté d'avoir des patients qu'on suit comme médecin traitant. C'était ça le but, pouvoir répondre aux besoins de santé de la ville d'Etretat et des villes alentours", relate l'un des médecins havrais Patrick Czerwinski.


Cette présence est un soulagement pour les 5000 habitants que concerne le bassin d’Etretat devenu en septembre 2017 un véritable désert médical suite au départ du dernier médecin généraliste.

200 000 euros investis par la mairie


Un succès encourageant pour la mairie porteuse du projet avec un investissement de près de 200 000€. La ville ne compte en effet pas s’arrêter là. Elle aspire à ouvrir dans le futur un pôle médico-social.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société