Bientôt de l'huile d'olive made in Normandie

Publié le
Écrit par Richard Plumet

Un Normand passionné par l'agronomie a planté plusieurs centaines d'oliviers à Serqueux (Seine-Maritime) dans le but de produire de l'huile.

L'homme est passionné et sait convaincre ses interlocuteurs.
C'est ainsi que Christophe Guérard a obtenu de la mairie de Serqueux près de Forges-les-Eaux, deux terrains pour démarrer en Normandie une production d'huile d'olive !

Pas un débutant

Sans vouloir remettre en cause la suprématie de la cuisine au beurre, Christophe Guérard est un ambassadeur des bienfaits de l'huile d'olive. Il sait de quoi il parle puisqu'il exploite depuis plusieurs années une oliveraie au Portugal où il produit et commercialise une huile haut de gamme, de grande douceur, à très faible acidité, dont il est très fier : "quand vous l'avez en bouche, et bien votre palais il est tapissé comme si vous aviez, on va dire, de la crème ou du beurre…"

De l'eau et à l'abri du vent

C'est fort de cette expérience et de ce savoir-faire que Christophe Guérard veut produire de l'huile "made in Normandie".  A l'est de Rouen, dans le Pays de Bray, sur les deux parcelles mises à sa disposition par la municipalité de Serqueux, il a planté 300 oliviers. Les jeunes arbres sont sur un terrain en pente orienté plein-sud et abrités du vent par des haies.

Comme Christophe Guérard l'a expliqué à notre journaliste Félix Bollez, l'olivier est un arbre qui peut résister au gel et qui, contrairement aux idées reçues, a besoin de beaucoup d'eau, notamment durant sa croissance :

"Dans le sud de l'Europe, comme au Portugal,  il y a des pays qui font de grandes plantations intensives d'oliviers et ils sont arrivés à un stade où justement  ils ont de gros problèmes d'eau par rapport à l'irrigation."  

VIDEO : 300 oliviers plantés en Seine-Maritime pour produire de l'huile ©France Télévisions

Les 300 jeunes oliviers plantés en 2022 en Seine-Maritime ont donc toutes les conditions requises pour croître et donner de belles olives. Christophe Guérard  précise qu'il faudra toutefois attendre 6 ans avant la première récolte et la première production d'huile d'olive 100% normande.