Nicolas Bay mis en examen pour diffamation après la plainte du rappeur havrais Médine

Publié le Mis à jour le

Nicolas Bay, le vice-président de Reconquête !, le parti d'Eric Zemmour, a été mis en examen pour diffamation. Le rappeur havrais Médine avait porté plainte en juin 2021, après des propos tenus par l'ancien responsable du RN, qui l'accusait d'être proche de la "mouvance islamiste".

Nicolas Bay vient d'être mis en examen. Le vice-président de Reconquête ! a été mis en examen, suite à une plainte pour diffamation du rappeur havrais Médine. Une plainte déposé en juin 2021, après des propos tenus par l'ancien responsable du RN. Celui-ci avait accusé le rappeur d'être proche de la "mouvance islamiste". Une mise en examen et des propos que Nicolas Bay confirme dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux.

Nicolas Bay avait mis en cause Médine pendant sa campagne pour les élections régionales de mars 2021 en Normandie. Le candidat du Rassemblement National avait reproché à la région de subventionner un documentaire consacré au rappeur havrais. Il avait accusé Médine d'être " proche de la mouvance islamiste des Frères musulmans". Médine avait porté plainte dès le mois de juin 2021.

Nicolas Bay est candidat, comme suppléant d'Eve Froger, candidate Reconquête ! dans la 4e circonscription de Seine-Maritime pour les élections législatives.