Une pollution d'origine industrielle détectée à proximité du Havre

c'est Atmo Normandie qui a observé ce 29 janvier des taux plus importants de dioxyde de soufre dans le secteur de Gonfreville l'Orcher. La Préfecture de Seine-maritime déclenche une procédure d'information - recommandation.

© CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Une pollution d'origine industrielle a été observée ce 29 janvier au matin dans le secteur de Gonfreville l'Orcher. C'est Atmo Normandie qui a relevé des taux bien supérieurs à la normale concernant le dioxyde de soufre. A 8h, il y avait 835 microgrammes par m3.

L'origine de cette pollution est industrielle, les entreprises concernées ont reçu pour consigne de réduire leurs rejets.

Suite à cet épisode de pollution, la Préfecture de Seine-Maritime a déclenché son plan d'information - recommandation. En clair, à ce niveau il s'agit d'informer la population sur les risques liés à cette pollution. Il convient de maintenir les pratiques habituelles de ventilation et d’aération (la situation, lors d’un épisode de pollution, ne justifie pas des mesures de confinement) et de ne pas aggraver les effets de cette pollution en s’exposant à des facteurs irritants supplémentaires : fumée de tabac, utilisation de solvants en espace intérieur.

Conseils pour les personnes sensibles et vulnérables :

- Privilégiez des sorties plus brèves et évitez les pics d’efforts 
- Évitez les sorties durant l’après-midi lorsque l’ensoleillement est maximum 
- Évitez les activités physiques et sportives intenses (qui obligent à respirer par la bouche) en extérieur, dont les compétitions ; celles peu intenses à l’intérieur peuvent être maintenues 
- Prenez conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement médical doit être adapté le cas échéant 
- En cas de gêne respiratoire ou cardiaque, prenez conseil auprès d’un professionnel de santé.

Conseils pour la population générale dans ce secteur :

- Privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort 
- Réduisez, voire reportez, les activités physiques et sportives intenses (qui obligent à respirer par la bouche) en intérieur comme en extérieur, dont les compétitions ;
- En cas de gêne respiratoire ou cardiaque, prenez conseil auprès d’un professionnel de santé.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement société industrie économie