Près du Havre, la mobilisation continue pour dénoncer la fermeture des écoles rurales

Publié le Mis à jour le
Écrit par Richard Plumet

Sous la forme d'une "Matinée debout" un forum participatif était organisé par des parents d'élèves inquiets


"Matinée debout"VIDEO : le reportage France 3 Normandie de Béatrice Rabelle et Olivier Flavien

Regroupement d'écoles ?

Les écoles des communes rurales sont-elles menacées de disparition ? La fermeture des petites écoles (de moins de 4 classes) est-elle programmée et planifiée ?  Des écoles vont-elles être fermées puis concentrées dans une seule commune ?
Dans la Pointe de Caux (entre Fécamp, le pont de Tancarville et le Havre) des parents d'élèves et des élus locaux en sont persuadés.

Mobilisés pour défendre leur école de proximité, ils organisent régulièrement des manifestations. La dernière en date était le samedi 23 avril 2016 au gymnase de Sandouville avec une "Matinée Debout" pour une réflexion et un débat sur l'avenir des petites écoles rurales et les conséquences de la carte scolaire élaborée par les services de l'Education Nationale.