De sa vente à Immochan à l'expulsion de ses occupants, la ferme des Bouillons en 14 dates

Publié le Mis à jour le

Notre frise chronologique revient sur les dates clés et principaux évènements autour de la ferme des Bouillons à Mont-Saint-Aignan à côté de Rouen.

Après 32 mois d'occupation citoyenne, zadistes et militants ont été expulsés ce mercredi 19 août 2015 de la ferme des Bouillons de Mont-Saint-Aignan, dans l'agglomération de Rouen (Seine-Maritime). Grâce à eux, ce terrain appartenant à Immochan, la filiale immobilière d'Auchan était passé de "zone à urbaniser" à "zone naturelle protégée", un statut y empêchant toute construction.

Les militants y avaient installé des animaux et y pratiquaient l'agriculture biologique. Ils espéraient racheter la ferme à Immochan, qui a fini par vendre ce terrain de 4 hectares acheté 700 000 euros début 2012 à la SCI In Memoriam. Cette société civile immobilière appartient à la famille Mégard, qui a également prévu d'y cultiver des fruits et des légumes en permaculture et en agriculture biologique.

Malgré les actions répétées des militants, la Safer (société d'aménagement foncier et rural) de Haute-Normandie a refusé de préempter la terre, ce qui aurait mis en concurrence les deux projets. Elle a cependant annoncé l'imposition d'un cahier des charges sur le maintien de la vocation agricole de la zone pendant au moins 25 ans. L'APFB (association de protection de la ferme des Bouillons) ne compte pas baisser les bras : elle étudie les recours possibles avec ses avocats. Retour sur l'affaire en 14 dates.