Sassetot-le-Mauconduit (76) : une association défend un autre horizon que celui des 83 éoliennes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sylvie Callier .

L'association de protection du site des Petites Dalles ne se résigne pas. Le paysage sera irrémédiablement transformé par l'implantation du champ d'éoliennes en mer. Elle alerte les élus et les habitants 





"Les Petites Dalles, c’est un trou de verdure dans la mer, une boutonnière de craie blanche au fond d’un vallon, une plage de galets ronds. On y entre sur la pointe des pieds comme par effraction et on se promet aussitôt de ne jamais prononcer ce nom à voix haute de peur d’attirer la convoitise de malfaisants."



Cette évocation littéraire de la plage des Petites-Dalles est signée de Katherine Pancol, résidente de la côte d'Albâtre. Dans la continuité d'Hugo, Monet, l'écrivaine célèbre la beauté du littoral, sans empreinte humaine. 



83 éoliennes en mer de 150 mètres de hauteur visibles à 13 kilomètres de la plage,  les luminions pour alerter les avions... c'est la fin de la beauté intemporelle de l'horizon.



L'"association de protection du site des Petites Dalles" continue à défendre sa cause. Elle va intenter un recours contre l'arrêté d'autorisation. Les décisions sont prises au plus haut niveau. Les éoliennes doivent entrer en service en 2018.



Reportage de Jean-Marc Pitte et Philippe Derouet



Intervenants :

Katherine Pancol, écrivain

Marie Atinault, Association Haute-Normandie Nature et environnement



durée de la vidéo: 01 min 52








Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité