• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Appel à la vigilance en prévision d'un autre samedi de violences dans les rues de Rouen

29 décembre 2018- Affrontements et violences dans le centre-ville de Rouen / © France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI Bruno Belamri
29 décembre 2018- Affrontements et violences dans le centre-ville de Rouen / © France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI Bruno Belamri

Les habitants de Rouen sont invités à anticiper de possibles dégradations ce samedi 5 janvier 2019 en marge d'un rassemblement régional de gilets jaunes
 

Par Richard Plumet

Les scènes d'affrontements, d'incendies et de dégradations dans les rues du centre-ville de Rouen samedi dernier (29 décembre 2018) ont impressionné et choqué de nombreuses personnes et au-delà des frontières de la Normandie.

⇒ Lire notre article publié samedi dernier :

Une nouvelle manifestation des gilets jaunes est prévue ce samedi. Et selon nos informations les 200 "fauteurs de troubles issus de groupes de militants de l'ultra gauche" identifiés la semaine dernière par la préfecture seraient de retour et en bien plus grand nombre…
Rouen le 29 décembre 2018 : barricade en haut de la rue Jeanne d'Arc / © France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI Bruno Belamri
Rouen le 29 décembre 2018 : barricade en haut de la rue Jeanne d'Arc / © France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI Bruno Belamri
 

Appel à la population

Afin de "garantir autant que possible la sécurité de tous", Fabienne Buccio, préfète de Normandie et de Seine-Maritime s'adresse, (via un communiqué à lire au bas de cette page) aux habitants de Rouen pour leur demander d'être vigilants et de prendre certaines dispositions préventives comme celles de ne pas laisser sur la voie publique ce qui pourrait servir de projectile, de quoi bâtir une barricade et tout ce qui pourrait être incendié :

• Ne pas laisser les poubelles dans la rue, car elles sont souvent incendiées par les manifestants. S’il est impossible de les mettre à l’abri, veiller à ce qu’elles soient vides

• Rentrer les vélos, trottinettes et tout objet risquant d’être dégradé ou de servir de projectile

• Il est demandé aux commerçants de ne pas laisser sur la voie publique des panneaux, tréteaux ou matériels qui pourraient également être dégradés ou servir de projectile.
 
Rouen le 29 décembre 2018 : nuage de gaz lacrymogène dans le centre-ville en fin d 'après midi / © France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI Bruno Belamri
Rouen le 29 décembre 2018 : nuage de gaz lacrymogène dans le centre-ville en fin d 'après midi / © France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI Bruno Belamri
 
Barrières de chantier de la future ligne de bus T4 devant la gare de Rouen le vendredi 4 janvier 2019 à 15h20 / © Photo : Richard PLUMET / France 3 Normandie
Barrières de chantier de la future ligne de bus T4 devant la gare de Rouen le vendredi 4 janvier 2019 à 15h20 / © Photo : Richard PLUMET / France 3 Normandie
 

Plainte de la Métropole 

A la suite de la manifestation de samedi dernier (29 décembre) la Métropole Rouen Normandie annonce ce vendredi être en train de chiffrer et d'évaluer le montant total des dommages causés par les dégradations  commises (conteneurs poubelles incendiés, abribus détruits) et les perturbations sur les chantiers en cours comme celui de la nouvelle ligne de bus T4. Une plainte contre X a été déposée.
 
Rouen : barrières de chantier et pierres au sol en haut de la rue Jeanne d'Arc le vendredi 4 janvier à 15h20 / © Photo : Richard PLUMET / France 3 Normandie
Rouen : barrières de chantier et pierres au sol en haut de la rue Jeanne d'Arc le vendredi 4 janvier à 15h20 / © Photo : Richard PLUMET / France 3 Normandie

 

Le communiqué de presse de la préfecture de Seine-Maritime :

Consignes de vigilance relatives à la possible manifestation de "gilets jaunes" samedi 5 janvier 2019 à Rouen

Fabienne Buccio, préfète de la région Normandie, préfète de la Seine-Maritime, rappelle que si le droit de manifester est un droit fondamental de notre démocratie, ce droit doit s’exercer dans les règles de notre République (déclaration préalable) et s’exercer pacifiquement et dans le respect de la liberté et de la sécurité de nos concitoyens.

Même si aucune manifestation n’a été déclarée en préfecture, il est permis d’anticiper qu’il pourra y avoir une manifestation de personnes s’identifiant comme les "gilets jaunes" ce samedi 5 janvier dans le centre-ville de Rouen.

Au vu des violences qui ont émaillé les manifestations du samedi 29 décembre à Rouen, il est nécessaire d’anticiper tout ce qui peut l’être afin de garantir autant que possible la sécurité de tous.

Dans ce contexte, la préfète conseille aux habitants du centre-ville de Rouen de prendre les mesures de prévention suivantes :

• Ne pas laisser les poubelles dans la rue, car elles sont souvent incendiées par les mainfestants. S’il est impossible de les mettre à l’abri, veiller à ce qu’elles soient vides

• Rentrer les vélos, trotinettes et tout objet risquant d’être dégradé ou servir de projectile

• Il est demandé aux commercants de ne pas laisser sur la voie publique de panneaux, trétaux ou matériels qui pourraient également être dégradés ou servir de projectile.

Aucune cause ne justifie la violence, l’agression, les dégradations.
Les lois de notre République s’appliquent à tous, en tous temps et en tous lieux. Elles sont là pour nous permettre de vivre ensemble, libres et en sécurité.

Comme c’est le cas depuis le mouvement des gilets jaunes, les forces de l’ordre seront fortement mobilisées ce samedi à Rouen pour garantir la sécurité des biens et des personnes et appréhender ceux qui agressent, cassent ou volent.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

travaux sur l'avant port Ouistreham-Caen

Les + Lus