• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Avec le beau temps les voleurs de salons de jardin sont de retour près de Rouen

Archives - Rouen : contrôle d'une voiture par un équipage de Police-Secours de la DDSP 76 / © France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI Didier Meunier
Archives - Rouen : contrôle d'une voiture par un équipage de Police-Secours de la DDSP 76 / © France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI Didier Meunier

Tables, fauteuils, chaises, le mobilier de jardin en plastique semble attirer les convoitises
 

Par Richard Plumet

C'est en pleine nuit, tôt ce mardi matin (21 mai 2019) qu'un habitant de Oissel, une commune de Seine-Maritime située au sud de Rouen, compose le 17 pour appeler la police. Réveillé par du bruit, il a mis le nez dehors et vu une Renault Mégane garée dans la rue, devant chez lui, le coffre ouvert.

A côté de la voiture : deux fauteuils et une chaise. Des éléments de salon de jardin que deux hommes sont en train de charger.
 
 

Voleurs mis en fuite

Le propriétaire se manifeste et cela a pour conséquence de mettre en fuite les deux individus. Ils ont toutefois le temps d'embarquer la chaise, laissant sur place les deux fauteuils. La Mégane, dont un phare avant est en panne, démarre et disparait dans la nuit.  

Des policiers sont envoyés sur place, Chemin du Quesnot, une rue tranquille bordée de pavillons.  Après avoir entendu le récit de la victime du vol, ils effectuent des recherches dans le secteur.  A 4h15, ils voient la voiture des suspects et décident de procéder à un contrôle.  Sirène, gyrophare, signes de stopper : le conducteur de la Mégane n'obtempère pas et appuie sur le champignon et part à vive allure.
 
 

Recherchés dans les rues de Oissel

Les policiers la perdent de vue. Ils poursuivent leurs recherches, et dans une petite rue, se retrouvent face à face avec la Renault borgne, qui finalement stoppe. A bord deux hommes dont la tête est recouverte d'une capuche.  Deux habitants d'Oissel âgés de 20 et 22 ans. A l'arrière de la voiture les policiers découvrent des gants et des chaussettes identiques à ceux oubliés sur le lieu du vol.

Sur le balcon

Ils sont emmenés à l'hôtel de police de Rouen. Mais sur le trajet, les policiers font un crochet par le domicile d'un des deux interpellés.  Et sur le balcon, bien visibles, trônent deux chaises de jardin, déposées là quelques minutes plus tôt par les deux suspects avant qu'ils ne repartent dans le quartier où le vol a été commis, rue du Clos de la Plaine.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hervé Morin annonce une aide exceptionnelle pour l'achat de manuels scolaires

Les + Lus