• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Canteleu : un chantier du patrimoine pour consolider le couvent troglodyte

Les moines pénitents vivaient dans la pénombre et le froid de la falaise / © Ludivine Aurelle
Les moines pénitents vivaient dans la pénombre et le froid de la falaise / © Ludivine Aurelle

C'est un lieu captivant qui nous plonge dans un autre monde. Ce couvent,  qui fut d'abord un monastère, remonte aux années 1400. Les voûtes menacent de s'effondrer. Les travaux ont commencé. 

Par Sylvie Callier


Les moines pénitents de Sainte-Barbe faisaient preuve de sacrifice en venant vivre dans ces anciennes carrières gallo-romaines. On y priait, dormait, mangeait dans des salles voûtées. En sortant de cet antre, les moines pouvaient, heureusement, contempler la Seine.

Les pierres sont gravées d'inscriptions mystérieuses. Les troglodytes abritent aussi des caves à sel. Ces lieux, coupés du monde, sont très intéressants à visiter. Ils ne peuvent plus l'être depuis 2007 pour des raisons de sécurité.

La ville de Canteleu, l'association du couvent troglodytique et la fondation du patrimoine oeuvrent pour sa sauvegarde. Une souscription a été lancée.

Le chantier de consolidation s'élèvera à 115 000 euros.

"Ces travaux, c'est quelque chose qu'il fallait faire. On ne peut pas laisser cet endroit disparaitre"

Reportage de Ludivine Aurelle et Bruno Belamri


 
Canteleu : le couvent troglodytique doit être sauvegardé
 
Journées du patrimoine
Samedi 15 septembre, une exposition d'habits sacerdotaux et une exposition sur les origines du couvent avec des objets de l'oeuvre normande des mères seront visibles dans la galerie du XVIIe du couvent Sainte-Barbe de 14 heures à 17 heures.

Lieu : Croisset commune de Canteleu)
 
© Ludivine Aurelle
© Ludivine Aurelle




 

Sur le même sujet

La Normandie présente en force au salon du Bourget 2019

Les + Lus