Cet article date de plus de 3 ans

Concerts, débats et discours ce dimanche à la fête de l'Humanité en Normandie

Débutée hier, c'est au parc des expositions de Rouen que la version normande de la "fête de l'Huma" rassemble militants, citoyens, élus et spectateurs…
© France 3 Normandie
Comme sa grande sœur de Paris, la fête de l'Humanité en Normandie est l'occasion d'écouter de la musique. Après Brav et Danakil hier soir, deux concerts sont prévus ce dimanche après-midi  (26 novembre 2017) avec à 13h Royal Company & Captain Sparks et à 17h15 la Fanfare PuScA.

Mais en marge de ces concerts, la "Fête de l'Huma" est avant tout un espace de rencontres avec diverses associations, syndicats, forces politiques. Des débats citoyens y sont organisés dans un cadre festif et convivial. Parmi les temps forts de ce dimanche après-midi un débat (à 14h45) sur le thème "Comment survivre dans un monde en marche: contrat précaire, Ubérisation et emploi étudiant".

Un peu plus tard, à 16h, le grand meeting politique sera animé par différents élus normands dont le député (et ancien maire de Dieppe) Sébastien Jumel, porte-parole des élus communistes à l'Assemblée nationale.

A noter la présence, à midi, de Roland Leroy (ancien député de Seine-Maritime et ancien directeur du journal l'Humanité) pour "un apéritif convivial avec les 4 parlementaires communistes normands".
Parmi eux : le député Hubert Wulfranc et le sénateur Thierry Foucaud, qui dans la vidéo ci-dessous résument l'esprit de combat et de lutte de cette journée :


► Programme complet et infos pratiques sur le site https://fete-humanite-normandie.fr/


© France 3 Normandie


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique parti communiste