Débarquement job : un coup de pouce pour les jeunes issus des quartiers prioritaires

Publié le Mis à jour le
Écrit par Julie Howlett

Mettre des jeunes issus des quartiers prioritaires en recherche d'emploi avec des entreprises qui embauchent, c'est le nouveau défi de l'association Débarquement jeunes de Stéphane Méterfi

Pour lancer ce projet, les collectivités locales, les services de l'Etat et des entreprises se sont retrouvées pour mettre en commun leurs compétences.

Le 1er critère c'est d'avoir envie et de vouloir passer de l'autre côté de la barrière une bonne fois pour toute. Il y a déjà des dispositifs existants. Nous on va les faire connaître autrement. On va mettre des promotions en place et les jeunes de ces promos vont devenir des ambassadeurs.

Stéphane Méterfi, président fondateur de l'association Débarquement Jeunes

A terme, l'association Débarquement Jeunes soutiendra 150 jeunes par an issus des 28 quartiers prioritaires de la Métropole.

On peut transmettre un message positif de l'entreprenariat, de l'innovation. En tant qu'entreprise on se doit de montrer l'exemple en ouvrant nos portes aux jeunes en recherche de vocation, de stage et d'emploi.

Bakary Kamara, chef d'entreprise TibTop-Vbkam

Ce nouveau défi de l'association Débarquement Jeunes a choisi un parrain de taille : l'ex international de football Luis Fernandez. Issu d'un quartier populaire de la banlieue lyonnaise, il n'a pas oublié d'où il vient et sait parfaitement capter les jeunes sur leur propre terrain parfois éloigné des structures d'aide à l'emploi.

Je suis très attaché à ce qui se passe dans les quartiers. Je suis solidaire de ce genre d'opération. Ma conscience me dit de ne pas oublier d'où je viens.

Luis Fernandez

Luis Fernandez est ensuite allé inaugurer au Val-de-la-Haye un city stade baptisé « Espace multisports Luis Fernandez". Pour le plus grand bonheur de ses fans, il a signé des autographes et joué au football avec les enfants.