Les deux magasins New Look de Rouen vont fermer très prochainement

A son arrivée en France en 2007, l'enseigne britannique voulait concurrencer le suédois H&M. Elle n'aura donc pas réussi à s'imposer face au géant scandinave. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/DUGIT
A son arrivée en France en 2007, l'enseigne britannique voulait concurrencer le suédois H&M. Elle n'aura donc pas réussi à s'imposer face au géant scandinave. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/DUGIT

Les syndicats de l'enseigne britannique de vêtements bon marché jugent le plan de fermeture de deux tiers des magasins français "brutal sur la forme comme sur le fond".
 

Par Marc Moiroud-Musillo avec AFP

L'enseigne de vêtements britannique New look veut fermer d'ici 2021 les deux tiers de ses magasins en France, avec à la clé la suppression de plus de 250 emplois, a indiqué une source syndicale mercredi 12 septembre 2018.
    
L'annonce de ce plan de restructuration a été faite lundi 10 septembre, en marge d'un comité d'entreprise, a précisé le syndicat Sud Commerce. L'enseigne de mode a annoncé la fermeture de "21 de ses 29 magasins" en France et la suppression "des deux tiers des 400 emplois", a détaillé le syndicat.


Les deux points de vente rouennais parmi les premiers touchés


Dès mardi 11 septembre 2018, la direction a averti les salariés de deux magasins, à Calais (Pas-de-Calais) et Rouen (Seine-Maritime), qu'ils seraient fermés respectivement dès "le 15 septembre et le 19 septembre", avec des licenciements "dès la fin du mois", a ajouté Sud Commerce. Le point de vente de la rue du Gros Horloge emploie 7 personnes.

Selon nos sources, la boutique présente pourtant une croissance de son chiffre d'affaires. Le second magasin rouennais situé aux Docks 76 doit fermer en février 2019. 13 emplois sont en jeu. Le syndicat condamne ce plan "brutal sur la forme comme sur le fond". 

 Nous exigeons que la direction sursoie aux fermetures déjà programmées dans l'attente" de la procédure d'information/consultation qui débute lundi, a ajouté le syndicat.
 

(interview de David Muntoni, représentant de Sud commerce chez New Look France, réalisée par F. Bollez et S. L'Hôte)

Un référé a été déposé auprès du tribunal de commerce de Paris par les instances de New Look France pour non-respect de la législation nationale. La décision devrait être rendue d'ici le vendredi 14 septembre. Un Comité d'entreprise extraordinaire doit se tenir le lundi 17 septembre au siège français de l'entreprise détenue par des investisseurs sud-africains, afin de lancer le PSE (Plan de sauvegarde de l'emploi). 
 

Une grève samedi 15 septembre


Les syndicats ont lancé un appel à la grève national pour le 15 septembre 2018, en soutien aux salariés des deux premiers magasins touchés. Plusieurs points de vente parisiens ont déjà annoncé qu'ils n'ouvriraient pas leurs portes.


Une enseigne en difficulté outre-Manche

 
Au Royaume-Uni, l'enseigne, en difficulté, avait déjà annoncé en mars 2018 un important plan de restructuration, portant sur la fermeture de 60 magasins et la suppression de 980 emplois. Déjà en janvier 2009, la société avait supprimé 250 postes dans son site du Dorset (Angleterre). 

A lire aussi

Sur le même sujet

Carpaccio de maquereau

Les + Lus